Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La politique, la sécurité et le sport décryptés par les journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

« Crise malienne : Iyad Ag Ghali se vante de ses victoires sur les forces armées malienne et la MINUSMA », titre l’Indicateur du Renouveau rappelant que « le jidahsite malien a revendiqué toute une série d’attaques contre les forces en présence dans le Nord parmi lesquelles celle ayant tué un soldat le 10 octobre près de d’Ansogo. »

« Le groupe a rapporté avoir détruit un char de combat de la MINUSMA, le 1 octobre sur la route Ménaka-Ansongo et déclare avoir chassé, le 28 septembre, la gendarmerie malienne du village de Mourdiah dans le cercle de Koulikoro et brûlé trois véhicules et une moto », précise l’Indicateur du Renouveau.

L’Indépendant résume la visite de 48 heures que Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a bouclé mercredi au Mali par cette phrase de la dame : « Ahmad Al Faqi Al Mahado ne sera pas le seul Malien à être jugé par la CPI. ».

Le journal explique que Fatou Bensouda n’est pas allée dans les détails sur les cas qui font l’objet d’enquête par la CPI au Mali, mais qu’elle a laissé entendre que d’autres dossiers sur la situation dans le pays sont en cours d’examen par la CPI.

Au chapitre économique, le quotidien Info-Matin nous apprend : ‘’le bureau du vérificateur à la primature, la gestion des anciens premiers ministre Diango Sissoko, Oumar Tatam Ly, Moussa Mara et Modibo Keita au crible.’’

L’Indépendant qui tient également cette information du vérificateur confirme : « Les gestions des premiers ministres Diango Cissoko, Oumar Tatam Ly, Moussa Mara et Modibo Keita en cours de vérification. »

En Politique, l’Indépendant nous informe : « le député Bafotigi Diallo démissionne du groupe parlementaire RPM », le parti au pouvoir. « Coup dur pour le RPM », renchérit le quotidien Le Républicain ajoutant : « Ça ne va pas au sein du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM) ou du moins au sein de son groupe parlementaire. Des dissensions ont fini par éclater au grand jour. Pour preuve, le groupe parlementaire Rassemblement pour le Mali (RPM), groupe majoritaire avec plus de 60 députés vient de subir un autre revers. »

Terminons en sport avec le mondial de football U-17 qui se joue en Inde. Après sa brillante qualification pour les quarts de finale, mardi, le Mali connait son adversaire au tour prochain. C’est le Ghana qui a écarté mercredi le Niger. A ce sujet l’Essor titre : « Mali-Ghana, un remake de la finale de la dernière CAN » en mai. Le choc est prévu samedi à 11 heures 30.



Autres titres
Côte D'Ivoire Programme Électricité Pour Tous: 408 882 abonnés à l’électricité grâce à un paiement de 1 000 FCFA 
Côte D'Ivoire Transport routier: suspension d’un permis de conduire, pour une période de 20 ans 
Sénégal L’opposition sénégalaise en vedette dans la presse locale 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali IBK reçoit Mr. Donald Kaberuka sur les questions de financement de la Paix 
Mali Assemblée nationale: le personnel en grève de 72h 
Mali Communiqué de la CNDH relatif à l’interdiction des manifestations publiques sur certains lieux et itinéraires 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires