Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La fermeture des écoles Yavuz Selim monopolise la Une des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse quotidienne sénégalaise parue mardi met l’accent sur la fermeture par l’Etat sénégalais des écoles Yavuz Selim appartenant au prédicateur turc Fethullah Gülen.

«Fermeture des écoles Yavuz Selim : Les élèves têtes de turcs de Macky», titre Le Quotidien qui voie les parents d’élèves dans le désarroi.

Selon le journal, le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam veut une administration provisoire pour ces écoles.

Après le putsch manqué de 2016 en Turquie attribué à Fethullah Gülen, le président Erdogan avait demandé au Sénégal de fermer les écoles Yavuz Selim. En décembre de la même année, l’Etat sénégalais avait pris la décision d’exécuter la demande d’Erdogan. Depuis lors, le processus est en cours. Hier, la police a interdit l’accès aux élèves.

Notant une grogne dans l’air autour de la fermeture de Yavuz Selim, L’As informe que «l’Etat veut une administration provisoire».

Nos confrères expliquent que l’Etat a pris toutes les précautions afin que force reste à l’autorité, plongeant ainsi les propriétaires, pensionnaires et autres parents d’élèves dans le désarroi.

«Fermeture des écoles Yavuz Selim : La raison du plus fort», note EnQuête, rappelant qu’après 20 ans d’existence, les écoles du groupe Yavuz Selim ont été fermées hier par l’Etat.

Ce faisant, le journal rend compte du cri de cœur des élèves, de la colère des parents. «Le groupe passe sous administration provisoire de l’Etat du Sénégal», renseigne EnQuête.

Pour Le Témoin, «l’Etat envoie les flics, les parents se braquent». Toutes choses qui font dire à Sud Quotidien que «l’Etat ferme la porte, la classe politique se démarque».

Le Témoin revient sur «la chute drastique des visiteurs» du maire de Dakar en prison et note : «Quand Khalifa Sall perd du terrain…carcéral».

«Sauté d’humeur en Conseil des ministres : Macky tance Sidiki Kaba (ministre des Affaires étrangères».

Pendant ce temps, Le Soleil revient sur la reprise, hier, de la levée des couleurs au Palais et informe que «Macky Sall appelle à une année scolaire apaisée».

En sport, L’Observateur donne la parole au coach national, Aliou Cissé, qui affirme que «Mbaye Niang sera accueilli dans les meilleures conditions».

Dans Stades, Aliou Cissé ajoute : «Nous sommes prêts à aller au combat» contre le Cap-Vert car, les 24 Lions sont au complet.




Autres titres
Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise 
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Cameroun Le contentieux post présidentielle continue de passionner les journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise dissèque le rapprochement entre Ousmane Sonko et Abdoulaye Wade 
Sénégal Ousmane Sonko et les Lions se partagent la une de la presse sénégalaise 
Sénégal Ousmane Sonko en vedette dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires