Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon le gouvernement annonce des mesures draconiennes afin de réduire les dépenses publiques


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
le-gouvernement-annonce-des-mesures-draconiennes-afin-de-reduire-les-depenses-publiques

Afin de juguler les tensions de trésorerie qui ont actuellement cours dans le pays, et dans le but de mieux maitriser la dépense publique, les autorités gabonaises viennent de préconiser plusieurs mesures strictes.

Il s’agit entre autres : de la mise en œuvre effective de la réduction de 10% de l’indemnité de fonction versée aux membres du gouvernement ; de la réduction de 10% du plafonnement des indemnités des présidents de Conseil d’administration des établissements publics de l’Etat ; des audits des rémunérations dans les établissements publics de l’Etat et de la suspension de l’indemnité de transport versée aux secrétaires généraux, directeurs généraux et directeurs d’administration centrale bénéficiant de véhicules de fonction.

A celles-ci s’ajoutent : le plafonnement des dépenses liées à l’achat des véhicules administratifs et la revue des modalités d’attribution et d’usage ; la revue des modalités d’attribution des subventions et aides publiques avec la mise en place d’un contrat d’objectif ; la rationalisation des dépenses des baux administratifs avec le non-renouvellement par effet tacite ou de reconduction des contrats et la centralisation à une seule administration.

Dans le cadre du renforcement de la performance du système de gestion des finances publiques, le gouvernement envisage également un nouveau dispositif réglementaire. A cet effet, les directeurs centraux aux affaires financières (DCAF) seront désormais rattachés aux ministres sectoriels, aux fins de renforcer le rôle des managers dans le dialogue de gestion.

Dans la même, optique, il est prévu des textes règlementaires relatifs aux Contrôleurs budgétaires (CB) pour les arrimer à la Loi de finances et à l'exécution du budget (LOLFEB) ; ainsi que le renforcement de la responsabilité et de la discipline budgétaire par la création d’un Conseil de discipline budgétaire (CDB).

Enfin, une obligation de transmission des états financiers trimestriels, aux ministres en charge du Budget et de l’Economie sera désormais faite aux opérateurs de l’Etat.

Stéphane Billé



Autres titres
Afrique 10 pays africains dans le top 100 des économies les plus compétitives de la planète 
Côte D'Ivoire L’Etat a injecté plus de 734 milliards FCFA dans l’apurement de sa dette intérieure 
Sénégal Parlement: ce que gagne un député sénégalais 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Gabon Audience de la Directrice d’ONUSIDA-Gabon avec Sylvia Bongo Ondimba : une commune détermination à lutter sans relâche contre le VIH/sida 
Gabon Communiqué du conseil des ministres du jeudi 28 Septembre 2017 
Gabon le gouvernement annonce des mesures draconiennes afin de réduire les dépenses publiques 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires