Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Message du président de la République , Chef de l’Etat à l’occasion du 22 septembre 2017


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Message-du-president-de-la-Republique-,-Chef-de-l-Etat-a-l-occasion-du-22-septembre-2017

Mes Chers compatriotes Amis et Hôtes du Mali, La célébration du 57ième anniversaire de notre pays intervient dans un contexte marqué par la reconnaissance du leadership du Mali sur la scène régionale et internationale.

La réunion de haut niveau du G5 Sahel à laquelle nous avons invité nos pairs et nos partenaires en marge des travaux de l’Assemblée Générale des Nations Unies a salué la conduite remarquable par notre pays du processus de consolidation de notre Organisation Commune, notamment à travers l’opérationnalisation rapide de la Force Conjointe du G5 Sahel.
Tous ont reconnu que le Sommet extraordinaire que nous avons tenu ici même à Bamako en juillet dernier a fortement contribué à l’émergence d’une vision partagée des défis communs et a intensifié notre mobilisation pour qu’ensemble nous trouvions une réponse collective à la hauteur de la complexité et de la gravité des menaces liées au terrorisme et à l’extrémisme.
Tous ont reconnu également que nous avons su faire accepter notre outil de sécurité collective comme une composante majeure du dispositif international contre les groupes terroristes et les réseaux mafieux et qu’à ce titre nous sommes en mission du monde en terre sahélienne.

Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,

Il me plaît de rappeler que la confiance et la solidarité de la Communauté internationale nous ont valu l’honneur d’abriter en début d’année le 27ième Sommet Afrique-France. Le Sommet de Bamako a été un moment de témoignage et de soutien des Etats Frères et Amis à nos efforts collectifs de redressement et de reconstruction.
De l’avis unanime, ce fût non seulement un grand rendez-vous politique et diplomatique mais aussi un moment de mobilisation exceptionnelle, de communion et d’engagement de l’ensemble de notre peuple pour relever le défi de l’organisation et de l’hospitalité pour offrir à nos hôtes et amis un espace privilégié de convivialité et d’échanges porteurs de nouvelles perspectives.
Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,
J’ai fait ce rappel pour souligner avec force et conviction que le Mali qui fête aujourd’hui le 57ième anniversaire de son accession à la souveraineté internationale est une Nation qui s’est remise debout avec une conscience plus aigue des efforts à accomplir, des compromis à accepter et de la vigilance à observer pour consolider davantage sa stabilité, préserver ses valeurs fondamentales et pour fédérer l’énergie de tous ses enfants afin de tirer le meilleur profit de notre formidable capacité de résilience.
Comme vous le savez, j’ai fait du retour à la paix, de la réhabilitation de la cohésion sociale, de la reconstruction de la confiance et de l’espérance ainsi que de la refondation de l’Etat les axes prioritaires de mon mandat.

Pour ce faire, je n’ai eu de cesse de mettre au cœur de mon action l’écoute de mes concitoyennes et de mes concitoyens afin de trouver dans chaque situation, les réponses les plus idoines pour préserver notre tissu national, rassembler autour de l’essentiel tout en restant vigilant et intransigeant quant à mon devoir de fidélité aux attentes sincères et profondes de notre peuple.

Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,

Il vous souviendra, à cet égard, que la Conférence d’Entente Nationale a été un des moments privilégiés de réflexion collective, de concertation approfondie sur la succession des crises que notre pays a connue et sur la meilleure manière de revitaliser notre vivre-ensemble.
Il vous souviendra aussi qu’en cette occasion, si les voies de sortie de crise proposées, sans antagonismes irréductibles, par les uns et les autres étaient multiples, la destination est restée la même pour tous, à savoir restituer à notre pays sa grandeur de nation debout.
Il vous souviendra enfin qu’il s’est exprimé à l’unanimité une forte exigence d’amélioration de la gouvernance dans notre pays. Cette juste revendication m’oblige aujourd’hui plus qu’hier pour créer le socle de confiance indispensable dans notre relation avec les citoyens.
La Charte pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale, qui a parachevé les travaux de la Conférence d’Entente Nationale, m’a conforté dans ma foi en la Paix qui est une option stratégique à laquelle il n’y a aucune alternative crédible et pour laquelle je suis, pour ma part, prêt à toutes les concessions.

En effet, seule la Paix peut garantir la pérennité de la stabilité, de la cohésion et de la capacité de notre nation à retrouver sa grandeur, son dynamisme et son apport qualitatif au monde.
La Charte pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale met à notre disposition une vision au service d’une communauté de destin fondée sur un socle de valeurs partagées, des principes et des mesures pour consolider la paix, reconstruire l’unité nationale et conforter la réconciliation.
Il me plaît, à cet égard, de saluer la mise en place effective à ce jour des Autorités Intérimaires et des Collèges Transitoires, deux éléments clés de l’Accord, dans les cinq régions du Nord. De même, je me réjouis de la dynamique de retour définitif de l’administration à Kidal, grâce aux efforts nationaux propres avec la facilitation de la Médiation Internationale et l’appui de la MINUSMA.

J’exprime la même satisfaction quant aux efforts de stabilisation de la situation socio-sécuritaire dans le Centre entrepris par le Gouvernement et des leaders de la société civile.
Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,

Je demeure convaincu que nos Forces Armées et de Sécurité sont pour nous, comme pour tout Etat, notre principal outil de préservation de la sécurité de nos concitoyens, de défense de notre territoire et de protection de la paix.

C’est pourquoi je continuerai de veiller sans relâche au réarmement moral des FAMAs, au renforcement de leurs capacités opérationnelles et à l’amélioration de leurs conditions de vie.
Aujourd’hui les FAMAs, pleinement mobilisées, assument avec honneur et confiance leurs missions au service de la nation. Avec la finalisation prochaine du processus de DDR, les FAMAs reconstruites deviendront plus que jamais le creuset de l’unité nationale, incarnant à la fois notre ambition et notre fierté mais aussi le symbole de la cohésion retrouvée de notre Nation, l’outil de notre autonomie d’appréciation et de décision.
Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,

Le 22 septembre est un moment de célébration, de réflexion et de communion. Nous devons continuer de puiser dans l’hommage rendu à l’esprit de sacrifice et d’engagement héroïque des pères fondateurs encore plus de volonté, de détermination et l’énergie pour surmonter les épreuves et les obstacles de toutes natures qui ne nous ont jamais été épargnés mais que nous avons toujours su surmonter.

Depuis le 22 septembre 1960, et même avant, le parcours de notre Nation a été une succession de défis assumés et relevés. Nous avons forgé tous nos grands acquis dans l’effort et la solidarité, nous armant ainsi d’une capacité de résilience qui nous est fortement enviée.
Dans la fonction de Président de la République que j’ai l’honneur d’assumer grâce à votre confiance, je n’ai jamais perdu de vue que ma responsabilité est de fédérer autour d’une vision commune de notre destin, convaincu que c’est l’addition de nos différences et de nos talents qui renforcera la démocratie et créera les meilleures conditions d’épanouissement pour tous.

Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,
Le Gouvernement du Mali, sous mon impulsion, a fait preuve d’une grande détermination à booster l’économie grâce aux investissements structurants dans le domaine de l’énergie, des infrastructures routières, de la protection de l’environnement et de l’agriculture à travers l’allocation de 15 % du budget national au développement rural.
Cette performance économique, je la veux durable et inclusive. Je veux m’assurer que chaque malienne et chaque malien puissent en percevoir les dividendes.
Ainsi, je m’attèle constamment à la satisfaction d’une part substantielle de la demande sociale, à travers la mise en œuvre effective du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales qui vise à réaliser des investissements de proximité, de faire plus en faveur des couches les moins favorisées, de réduire les inégalités et de préserver autant que possible le pouvoir d’achat des populations.

Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,
Comme je l’ai rappelé il y a quelques jours, je me suis imposé comme ligne de conduite l’écoute permanente de mes concitoyens avec comme seul objectif de protéger les Maliennes et les Maliens, de préserver l’unité nationale et la cohésion sociale, de promouvoir un cadre d’opportunités créatrices d’emplois et génératrices de revenus en particulier pour les jeunes. Car je sais que vous aspirez par-dessus tout à la sécurité et à la paix.
C’est pourquoi j’ai décidé de ne jamais permettre l’éclosion de périls nouveaux au moment même où nous avons tant de défis à relever.

Mes Chers compatriotes
Amis et Hôtes du Mali,

Nous devons être fiers de la renaissance de notre pays. Il nous appartient à présent, à nous tous, d’œuvrer en conscience à redonner confiance et espérance, en plaçant le Mali au-dessus de toute autre considération.
Vive le Mali Uni et Solidaire
Qu’Allah bénisse le Mali



Autres titres
Madagascar Une loi sur la propriété foncière votée 
Côte D'Ivoire Politique d’emplois du maire de Cocody/Noël Delphine, 6ème adjointe, annonce de bonnes nouvelles: « Nous allons distribuer 75 millions, le lundi prochain » Voici les critères et les cibles 
Zimbabwe Un premier fermier blanc reprend possession de ses terres 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Incendie du marché rose: le cœur de Bamako en fumé 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 13 décembre 2017 
Mali Chérif Ousmane Madani Haidara s’impose à la une des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires