Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire 2 milliards $ d’investissements seront nécessaires pour fournir l’eau potable à 100% de la population


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
2-milliards-$-d-investissements-seront-necessaires-pour-fournir-l-eau-potable-a-100%-de-la-population

La Côte d’Ivoire a besoin d’un niveau global d’investissement évalué à 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $), afin d’assurer un accès à l’eau potable à 100% de sa population. C’est ce qu’a déclaré, la semaine dernière, le ministre ivoirien des infrastructures économiques, Dr Kouakou Amédée. C’était à l’occasion de la présentation de ce programme d’investissement dénommé « Eau Pour Tous ».

L’objectif de ce programme consiste à mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connait la Côte d’Ivoire. Ceci, en assurant un accès continu à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne. Mais aussi, à travers la mise en place de mécanismes de gestion rationnelle et durable des ressources en eau disponibles, afin d’offrir un meilleur coût d’accès à l’eau potable à ces populations.

Ainsi, pour la première phase de ce programme « Eau pour tous », qui s’étend de 2016 à 2020, ce sont 200 milliards FCFA (environ 364 millions $) qui seront investis dans la construction de 200 châteaux d’eau et de 8000 pompes villageoises. Mais aussi, dans la réparation de 21 000 pompes villageoises.

L’objectif étant de porter, d’ici à 2020, la couverture en eau potable à 82,5% en moyenne dans le pays. Avec un niveau de 60% pour les zones rurales et 85% pour le milieu urbain.

Cette première phase permettra également le raccordement de 450 000 ménages au réseau de la Société de distribution d'eau de la Côte d'Ivoire (SODECI). Pendant que la périodicité de la facturation des abonnés sera réduite. Passant ainsi de 3 mois précédemment, à 2 mois d’intervalle désormais.

La deuxième phase du programme « Eau pour tous » nécessitera, quant à elle, 1120 milliards FCFA d’investissements (environ 2 milliards $). Celle-ci concernera l’ensemble des projets structurants, l’extension et la densification du réseau des grandes villes.

Selon le ministre Amedé Koffi Kouakou, ce sont environ 400 milliards FCFA (environ 729 millions $) qui ont déjà été investis depuis 2011, par le gouvernement ivoirien, en vue de résoudre les problèmes d’urgence dans le secteur de l’eau dans le pays.



Autres titres
Burkina-Faso Education et infrastructures au menu de la presse en ligne burkinabè 
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal La grève des ailleurs de l’AIBD se paie la Une des quotidiens sénégalais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats 
Côte D'Ivoire Violences basées sur le genre: plus de 300 cas de violences conjugales à Abobo (WANEP-CI) 
Côte D'Ivoire Gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques en Côte d’Ivoire: le projet « évaluation initiale de la convention de Minamata sur le Mercure » lancé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires