Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Fonction publique: Jean-Marie Ogandaga explique la suspension pour un an des recrutements


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fonction-publique:-Jean-Marie-Ogandaga-explique-la-suspension-pour-un-an-des-recrutements

Durant les 12 prochains mois, aucun recrutement ne sera effectué pour le compte de la fonction publique gabonaise. Cette décision du gouvernement se veut une mesure en vue de parvenir à la maitrise de la masse salariale dans ledit secteur.

«Afin de permettre une maîtrise optimale de l’évolution de la masse salariale de l’Etat, et une meilleure gestion des ressources humaines, le gouvernement sursoit pour une durée de 12 mois, à compter du 31 juillet 2017, à tout recrutement dans la fonction publique et dans les établissements publics personnalisés», avait annoncé le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet.

Le ministre de la Fonction publique Jean-Marie Ogandaga, face à la presse a expliqué les raisons qui soutiennent cette décision. « Cette mesure est une conséquence des réformes engagées au sein de notre ministère. Lesquelles visent, entre autres, la maîtrise des effectifs des agents de l'Etat. Et pour mieux gérer la ressource humaine, il est judicieux de passer de la gestion d'un matricule vers la gestion de "l'Homme". C'est-à-dire une maîtrise de l'agent public. Les réformes entreprises sur la gestion de la ressource humaine vont nous conduire vers l'avancement au mérite. Cet avancement se fera sur la base de l'évaluation de la qualité des services, des performances» précise-t-il.

Passé le délai, « la reprise des recrutements sera conditionnée par la production de plans de recrutement, de formation ainsi que d’organisation des effectifs par programmes ministériels».

Il faut noter qu’au Gabon les salaires de la fonction publique atteignent 65% des recettes fiscales contrairement au plafond ne devant pas excéder 35% fixé par la norme communautaire de la Cemac.



Autres titres
Sénégal Vente sur le territoire libyen de migrants originaires d’Afrique subsaharienne: Le Communiqué du gouvernement du Sénégal 
Côte D'Ivoire Alassane Ouattara en vedette dans les journaux ivoiriens 
Sénégal Les quotidiens font le bilan de l’incendie au parc Lambaye à Dakar 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Communiqué final du conseil des ministres du 16 novembre 2017 
Gabon Lutte contre le Diabète: un dépistage gratuit prévu le 18 novembre 
Gabon L’acte 5 du Marathon du Gabon prévu les 2 et 3 décembre prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires