Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La démission d’Alain Giresse en couverture des journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La démission, effective mercredi mais rendue publique jeudi, du sélectionneur des Aigles du Mali est, une fois n’est pas coutume, un sujet de grand intérêt pour les quotidiens maliens de ce vendredi.

C’est l’Essor qui ouvre le bal et sous le titre : ‘’Aigles du Mali, Giresse se dérobe’’, il renseigne que ‘’l’intérim d’Alain Giresse sera assuré par le directeur technique national, Mohamed Magassouba et l’ancien international Fousseyni Diawara.’’

Le journal conclut en indiquant que l’ancien milieu de terrain des Bleus ‘’a jeté l’éponge 24h après l’élimination du Mali de la coupe du monde Russie 2018.

Sur les raisons du départ de Giresse, l’Indépendant estime que Alain Giresse était acculé depuis plusieurs mois à cause des mauvais résultats que l’équipe du Mali a enregistrés sous sa direction.

‘’C’était devenu compliqué pour moi. Il y a des moments où il faut savoir arrêter. C’est une démission, mais pas à l’amiable’’, a dit Alain Giresse dans les colonnes de l’Indépendant.

Ce journal propose aussi la réaction du vice-président de l’Union nationale des supporters des Aigles du Mali, Cheickna Demba, et du président de l’Association des journalistes sportifs du Mali, Oumar Baba Traore.

Selon le premier ‘’Toute chose à une fin. Giresse était venu pour faire un résultat avec nous. Malheureusement, il a échoué’’ et le second d’ajouter : ‘’après le cas Giresse, nous invitons les responsables du football malien à faire extrêmement attention aux clauses de signatures des entraineurs, surtout ceux venant de l’hexagone. Désormais, il serait mieux de rendre publiques les modalités des contrats.’’

Sur un tout autre plan, l’éditorialiste du quotidien l’Indicateur du renouveau parle du coup de froid entre le président IBK et ses ministres. Dans l’article intitulé : ‘’IBK ne veut plus de ses ministres’’, le confrère explique l’imminence d’in remaniement ministériel, d’ici le 22 septembre car ‘’Le président de la République ne s’en cache plus : il se sent seul, pour un de ses proches même trahi par ses alliés notamment des ministres dont le double jeu durant les dernières semaines lui a fait dire à la télévision nationale que ses prétendus soutiens disent +organisons-nous+ mais lui dit de partir seul. IBK ne veut plus de ses vrais faux alliés et le fera savoir avec un nouveau remaniement qui sera de profondeur et qui fera surtout la part belle à des cadres venus de la société civile.’’




Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens endeuillés par le décès d’Al Amine, khalife général des Tidianes 
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali Message du président de la République , Chef de l’Etat à l’occasion du 22 septembre 2017 
Mali Communiqué du conseil des ministres du mercredi 20 Septembre 2017 
Mali Diplomatie et processus de paix au menu de la presse malienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires