Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum


Société

- | | Commenter |Imprimer
L-ONU-appelle-les-autorites-a-respecter-le-droit-de-reunion-pacifique-avant-le-referendum

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a fait part jeudi de sa préoccupation concernant les troubles qui précèdent le référendum sur les modifications constitutionnelles prévu samedi en Mauritanie.

Le HCDH s'est dit particulièrement préoccupé par l'apparente suppression de certaines voix dissidentes et l'utilisation rapportée d'une force excessive par les autorités contre les dirigeants qui protestent contre le référendum.

Des manifestations pacifiques ont lieu quotidiennement depuis le 21 juillet, dirigées par des politiciens de l'opposition appelant au boycott du vote.

« Les autorités n'auraient pas répondu à la majorité des demandes d'autorisation pour les manifestations et auraient procédé activement à la dispersion des rassemblements », a indiqué dans une déclaration une porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani. « Dans plusieurs cas, des dirigeants d'opposition auraient été brutalisés et un certain nombre d'entre eux ont été arrêtés ».

Différentes manifestations sont prévues jeudi après-midi dans la capitale Nouakchott et selon des informations rapportées au HCDH, le bâtiment du Sénat a été encerclé par la police et la gendarmerie.

« Nous exhortons le gouvernement à veiller à ce que sa réponse aux manifestations soit gérée en conformité avec leurs obligations en vertu du droit international relatif aux droits de l'homme et à s'assurer que le droit de réunion pacifique, la liberté d'opinion et d'expression soient entièrement respectés », a dit Mme Shamdasani.

« Ces droits sont particulièrement importants dans un contexte préélectoral », a souligné la porte-parole. « Nous appelons toutes les parties à s'abstenir de recourir à la violence et à prendre des mesures pour empêcher la situation de dégénérer ».

Le HCDH rappelle que le gouvernement a la responsabilité de s'assurer que les élections se déroulent en conformité avec les obligations internationales des droits de l'homme de la Mauritanie. « Le gouvernement devrait prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer des élections libres, transparentes et crédibles », a prévenu Mme Shamdasani.

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Maroc Divers sujets au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens endeuillés par le décès d’Al Amine, khalife général des Tidianes 
Inter Seuls 15 pays dans le monde disposent des politiques essentielles pour soutenir les familles et les jeunes enfants, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 
Mauritanie Décès du père de la démocratie mauritanienne, Ely Ould Mohamed Vall 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires