Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Divers sujet au menu de la presse


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Divers sujets allant de la mise en œuvre de l’accord de paix à la libération d’un otage suédois en passant par la situation sécuritaire dans le pays, sont au menu des quotidiens maliens de ce mardi.

En raison de la fête de l’Aïd El Fitr célébrée au Mali le dimanche, et le lendemain lundi également férié, seuls deux quotidiens étaient disponibles ce mardi dont l’Indépendant le quotidien gouvernemental l’Essor.

L’Indépendant fait sa une sur le nouveau calendrier du retour de l’Etat à Kidal. ‘’A l’issue d’une rencontre entre le gouvernement et les groupes signataires de l’accord pour la paix, le retour de l’administration à Kidal fixé au 20 juillet prochain’’ titre le journal.

Il indique que cette rencontre s’est tenue à l’initiative du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga et ‘’le retour de l’administration pourrait constituer une avancée majeure dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix’’.

L’Indépendant revient également sur la libération annoncée lundi de l’ex-otage suédois Johan Gustafsson, enlevé en 2011 à Tombouctou dans le nord du Mali. Si aucun détail n’avait filtré sur les conditions de cet élargissement, l’Indépendant révèle que : ‘’ses ravisseurs avaient exigé une rançon de cinq millions de dollars en échange de sa libération.’’

L’autre sujet majeur évoqué par l’Indépendant, c’est le scandale des comptes offshores qui a éclaboussé l’Eglise catholique au Mali en mai. Une enquête journalistique avait révélé l’existence de comptes offshores appartenant à l’Eglise en accusant trois responsables de l’épiscopat dont Jean Zerbo, nouvellement promu cardinal. Jusque-là, les autorités politiques étaient restées à l’écart de cette polémique, mais lors d’une rencontre avec les leaders religieux le président Ibrahim Boubacar Keita a dit ‘’vérités.’’

‘’Nous sommes à un temps où il y a lieu d’être inquiets, rien n’est respecté au Mali.’’ Et le président IBK d’ajouter : ‘’on insulte, on vilipende les grandes personnalités dans leur cher et dans leur dignité sans que rien ne se passe, et malgré tout cela ils l’ont supporté et ils vont continuer à le supporter car il s’agit du Mali.’’

Sur le même sujet le président du Haut Conseil islamique, l’imam Mahamoud Dicko, a déclaré : ‘’la dégradation de nos mœurs fait très peur.’’



Autres titres
Cameroun D’un coût total de 51 milliards de FCfa, la pénétrante Ouest de Douala sera livrée en janvier 2018 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burundi Un an plus tard, Jean manque toujours à l'appel 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali L’échec du retour de l’état à Kidal préoccupe la presse malienne 
Mali Le bac et le front social en ébullition à la Une 
Mali Divers sujets au menu des quotidiens maliens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires