Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente la célébration de la fête d’Aid el Fitr


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse digitale du Burkina Faso, a commenté, ce lundi, la célébration la veille, de la fête musulmane marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan.

«Koudougou: Les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale», titre Burkina24.com, informant que c’est le stade Batiébo Balibié qui a servi de cadre pour cette grande prière des musulmans de Koudougou (ville capitale de la région du Centre-ouest du Burkina), marquant la fin du Ramadan, après 29 jours de jeûne.

Pour sa part, Fasozine.com, un autre site d’information affiche: «Ramadan2017: Les musulmans burkinabè ont prié pour la justice et la paix», avant de rappeler qu’à Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale.

«Les musulmans ont rendu grâce à Dieu pour l’accomplissement réussi de ce mois de privation qui est synonyme de renouvellement de la foi en Allah. Cette année, la célébration a été placée sous le signe de la justice et de la paix», relate le confrère.

A lire l’article, le célébrant principal a fait remarquer que «ce jour doit être une journée de grâce, de solidarité et de reconnaissance à Allah». L’auteur souligne qu’à la fin de son sermon, il (le célébrant) a prié pour la paix au Burkina tout en demandant à Dieu de bénir les autorités du pays ainsi que tous les décideurs.

«Il a, en outre, exhorté les fidèles musulmans à cultiver la paix, la tolérance et le vivre-ensemble », rapporte le journal en ligne. Il n’a pas manqué de leur indiquer qu’il est souhaitable de jeûner six journées de plus à la fin de ce mois béni pour plus de grâce », écrit Fasozine.com.

Quant à LeFaso.net, il renseigne qu’à Bobo-Dioulasso (2e ville du Burkina) comme chaque année, c’est la place wara-wara qui a servi de cadre pour la grande prière.

Et de préciser que c’est l’mam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou qui a dirigé la prière en présence des autorités politiques de la région et du représentant de la communauté catholique.



Autres titres
Bénin Une loi sur le foncier bâti en préparation 
Gabon Projet Afip: début des inscriptions 
Inter Face aux divisions dans le monde, António Guterres appelle à agir pour faire régner la paix 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Economie et politique en vedettes dans les quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Les universités publiques accueillent 3 000 bacheliers burkinabè de la Côte d’Ivoire 
Burkina-Faso Commémoration du deuxième anniversaire de la résistance au putsch du 16 septembre 2015: message a la nation de son excellence monsieur le président du Faso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires