Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente la célébration de la fête d’Aid el Fitr


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse digitale du Burkina Faso, a commenté, ce lundi, la célébration la veille, de la fête musulmane marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan.

«Koudougou: Les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale», titre Burkina24.com, informant que c’est le stade Batiébo Balibié qui a servi de cadre pour cette grande prière des musulmans de Koudougou (ville capitale de la région du Centre-ouest du Burkina), marquant la fin du Ramadan, après 29 jours de jeûne.

Pour sa part, Fasozine.com, un autre site d’information affiche: «Ramadan2017: Les musulmans burkinabè ont prié pour la justice et la paix», avant de rappeler qu’à Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale.

«Les musulmans ont rendu grâce à Dieu pour l’accomplissement réussi de ce mois de privation qui est synonyme de renouvellement de la foi en Allah. Cette année, la célébration a été placée sous le signe de la justice et de la paix», relate le confrère.

A lire l’article, le célébrant principal a fait remarquer que «ce jour doit être une journée de grâce, de solidarité et de reconnaissance à Allah». L’auteur souligne qu’à la fin de son sermon, il (le célébrant) a prié pour la paix au Burkina tout en demandant à Dieu de bénir les autorités du pays ainsi que tous les décideurs.

«Il a, en outre, exhorté les fidèles musulmans à cultiver la paix, la tolérance et le vivre-ensemble », rapporte le journal en ligne. Il n’a pas manqué de leur indiquer qu’il est souhaitable de jeûner six journées de plus à la fin de ce mois béni pour plus de grâce », écrit Fasozine.com.

Quant à LeFaso.net, il renseigne qu’à Bobo-Dioulasso (2e ville du Burkina) comme chaque année, c’est la place wara-wara qui a servi de cadre pour la grande prière.

Et de préciser que c’est l’mam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou qui a dirigé la prière en présence des autorités politiques de la région et du représentant de la communauté catholique.



Autres titres
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Maroc Politique, justice et économie au menu des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire Menu diversifié à la Une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Attaque du Café Istanbul: un deuil national de 72 heures décrété 
Burkina-Faso Attaque terroriste à Ouaga: déclaration du MPP 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires