Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Des attaques contre l’armée malienne et la force française à la une des journaux


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens de ce vendredi font la part belle aux multiples attaques, ces derniers jours, contre l’armée malienne et la force française de lutte antiterroriste, Barkhane.

‘’L’armée tombe de nouveau dans une embuscade sur l’axe Diabaly- Nampala, 2 soldats tuées, 5 portés disparus et 7 terroristes abattus’’, titre le quotidien l’Indépendant.

Les blessés ont été acheminés vers le centre de santé de Diabaly pour y recevoir des soins, indique le journal. Si l’attaque n’a pas encore été revendiquée, le quotidien Nouvel Horizon rappelle que ‘’les éléments proches du prédicateur Amadou Kouffa sévissent dans cette zone.’’

Pour ce journal, l’une des conséquences de la recrudescence des attaques dans cette zone du centre du Mali est la fermeture de plusieurs écoles, une situation qui agace de plus en plus les Maliens.

L’autre attaque relaté dans les journaux, c’est celle qui a visé jeudi le camp des forces étrangères à Tombouctou dans le nord du Mali.

‘’Plusieurs soldats français ont été blessés’’, rapporte le quotidien Le Combat là où L’Indépendant précise : ‘’8 blessés parmi les soldats français. Plusieurs obus de mortier sont tombés sur leur camp ».

Le journal rappelle que le 15 mai dernier ‘’6 obus étaient tombés sur le camp de la MINUSMA toujours à Tombouctou, faisant 7 blessés et 1 mort.’’

Nouvel Horizon, sur le sujet, ajoute que ‘’l’état-major des armées françaises a indiqué qu’un soldat se trouve dans un état grave.’’ Nouvel Horizon laisse également entendre que cette attaque de jeudi a causé ‘’des dégâts’’, sans autre détail.

Sur un tout autre plan, les journaux s’intéressent à la prestation de serment, jeudi, des membres de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite.

‘’Ils sont au nombre de 12. Cette nouvelle structure est chargée de détecter et réprimer l’enrichissement illicite, de recevoir les réclamations, dénonciation et plaintes des personnes physiques ou morales se rapportant à des faits d’enrichissement illicite.’’, écrit le journal.

Parmi les 12 membres, ‘’il y a 3 magistrats, des cadres de l’administration financière. Tous les membres sont de a catégorie A et ont plus de 10 d’expérience dans leur domaine respectif’’, précise L’Indépendant qui rappelle que le mandat des 12 membres est de ‘’4 ans renouvelable une fois.’’



Autres titres
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Burkina-Faso Grève, société et campagne agricole au menu des journaux burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali La visite d’IBK à Sikasso à la une des quotidiens maliens 
Mali Infrastructures: l’aménagement de la traversée de Sikasso en 2x2 voies lancé 
Mali Politique, justice au menu des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires