Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du 31 mai 2017


Conseils des ministres

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 31 mai 2017, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

Le Conseil a approuvé un projet d’Accord de siège entre le Gouvernement du Burkina Faso et la représentation de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Burkina Faso.
Cet accord de siège permet de mieux fixer les conditions dans lesquelles la représentation de la FAO au Burkina Faso pourra mener de façon efficace ses activités.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

Le Conseil a adopté un décret portant régime juridique de l’entente entre collectivités territoriales au Burkina Faso.
Le Code général des collectivités territoriales stipule en son article 122 que « les collectivités territoriales burkinabè peuvent instituer entre elles ou entre elles et des collectivités territoriales étrangères, des relations de coopération. Cette coopération peut se faire au moyen de l’entente ou du jumelage».
L’adoption de ce décret permet aux collectivités territoriales de disposer d’une base juridique pour la mise en œuvre effective des relations de coopération fondée sur l’entente.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a examiné un projet de loi et adopté trois (03) rapports.
Le projet de loi porte modalités d’intervention des juridictions étatiques en matière d’arbitrage au Burkina Faso.
Il vise à désigner les juridictions étatiques compétentes en matière d’arbitrage au Burkina Faso.
Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.
Le premier rapport est relatif à un décret portant transfert de charge d’huissier de justice.
L’adoption de ce décret permet le transfert de la charge d’huissier de justice précédemment à Ouahigouya aux sièges des tribunaux de grande instance de Ouaga I et Ouaga II et couvrant leur ressort territorial.
Le deuxième rapport est relatif à deux décrets portant respectivement création de charges d’huissier de justice et nomination de titulaires de charges d’huissier de justice.
L’adoption de ces décrets permet la création de dix-neuf (19) charges d’huissier de justice dont sept (07) au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, deux (02) au TGI de Bobo-Dioulasso, une (01) au TGI de Koudougou, deux (02) au TGI de Ouahigouya, une (01) au TGI de Fada N’Gourma, une (01) au TGI de Dédougou, une (01) au TGI de Kaya, une (01) au TGI de Gaoua, une (01) au TGI de Léo, une (01) au TGI de Kongoussi et une (01) au TGI de Tenkodogo.
Le troisième rapport est relatif à une demande d’autorisation pour l’organisation des concours du personnel du corps des greffiers au titre de la session de 2017.
Le Conseil a marqué son accord pour le recrutement de :
- dix (10) greffiers en chef, vingt (20) greffiers et cinq (05) secrétaires des greffes et parquets, au titre des concours professionnels ;
- dix (10) greffiers en chef, soixante (60) greffiers et trente (30) secrétaires des greffes et parquets au titre des concours directs.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif au Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2018-2020.
Le DPBEP est un outil de cadrage macroéconomique qui vise à projeter sur une période de trois (03) ans, les besoins de mobilisation de ressources ainsi que les dépenses à affecter aux ministères et institutions dans le cadre de la mise en œuvre de leurs programmes budgétaires.
L’adoption de ce rapport permet d’exécuter la programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2018-2020.
Le Conseil a marqué son accord pour la transmission du Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle à l’Assemblée nationale.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.
Le premier rapport est relatif à la Charte de la qualité du service public au Burkina Faso.
La Charte de la qualité du service public précise les principes et les règles de conduite des services publics et de leurs agents, de sorte à favoriser le renforcement des valeurs éthiques et l’image du service public ainsi que le professionnalisme de ses agents.
L’adoption de ce rapport permet la diffusion et la mise en œuvre effective de la Charte pour une appropriation des bonnes pratiques au sein de l’Administration.
Le second rapport est relatif à un décret portant conditions et modalités d’organisation des examens professionnels de reclassement des préposés des douanes dans le corps des assistants des douanes.
L’adoption de ce décret permet de se conformer à la loi n°104-2015/ CNT du 23 décembre 2015 portant statut du personnel du cadre paramilitaire des douanes.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

Le Conseil a adopté un rapport relatif au Plan sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF), 2017-2030.
Ce document prévoit d’accroître l’offre et la qualité de l’éducation au niveau de l’enseignement supérieur et de la formation, en adéquation avec les besoins de transformation de l’économie.
Le PSEF prône une éducation de qualité pour tous en lien avec le Plan national de développement économique et social (PNDES).
L’adoption du présent document permettra le démarrage de cet important plan et la mobilisation de ressources additionnelles pour l’ensemble du secteur éducatif, en particulier l’enseignement technique et la formation professionnelle.
Le Conseil a instruit les ministres concernés de prendre les dispositions idoines pour une opérationnalisation du plan.

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la remise officielle des Conventions de cofinancement des investissements 2017 de la troisième Phase du deuxième programme national de gestion des terroirs (PNGT 2-3) aux 302 communes rurales et aux 13 conseils régionaux.
Pour l’année 2017, les investissements prévus pour être réalisés par les collectivités ont un coût global de quatorze milliards cent quarante-cinq millions vingt-deux mille six cent trente (14 145 022 630) FCFA, soit onze milliards neuf cent soixante-seize millions cinquante-deux mille neuf cent vingt (11 976 052 920) FCFA pour les communes rurales et deux milliards cent soixante-huit millions neuf cent soixante-neuf mille sept cent dix (2 168 969 710) FCFA pour les conseils régionaux.
Ce Programme contribuera à l’atteinte des objectifs du Programme national du secteur rural (PNSR) et du Plan national de développement économique et social (PNDES).
Le Conseil a instruit les ministres concernés de prendre les dispositions nécessaires pour l’organisation réussie de la remise officielle de ces Conventions aux 302 communes rurales et aux 13 conseils régionaux.

I.8. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

Le Conseil a adopté un rapport relatif au projet Backbone national en fibre optique.
Le Conseil des ministres en sa séance du 19 juillet 2013, a autorisé la signature d’un contrat entre l’Etat burkinabè et la société de droit singapourien HUAWEI INTERNATIONAL PTE LIMITED pour la réalisation de 5 443 Km de réseau dorsal de télécommunications (BACKBONE) en fibre optique pour un montant de deux cent quarante un millions cinq cent quatre-vingt-quinze mille huit cent soixante dix-huit (241 595 878) dollars US.
Trois (03) ans après la conclusion de ce contrat, le Conseil a décidé de mettre en œuvre la première phase du backbone, d’une longueur de 2001 km de fibre optique de réseau.
Le coût de cette première phase est estimé à quatre-vingt-onze millions (91 000 000) de dollars US.
Le Conseil a instruit les ministres concernés de prendre les dispositions idoines pour une bonne exécution dudit projet.

I.9. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FEMME, DE LA SOLIDARITE NATIONALE ET DE LA FAMILLE

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.
Le premier est relatif à un décret portant adoption de la Stratégie nationale de promotion et de protection de la jeune fille au Burkina Faso 2017-2026 (SNPPJF) et de son Plan d’actions opérationnel 2017-2019.
La SNPPJF vise à orienter et à canaliser toutes les interventions du domaine de la promotion et de la protection de la jeune fille au Burkina Faso.
L’adoption de ce décret et de son Plan d’actions permet à notre pays de disposer d’un référentiel en matière de promotion et de protection de la jeune fille.
Le second rapport est relatif au Plan d’actions opérationnel (PAO) 2017-2019 de la Politique nationale genre (PNG).
D’un coût global de six milliards neuf cent neuf millions deux cent mille (6 909 200 000) FCFA, le nouveau Plan d’actions opérationnel (PAO) 2017-2019 vise à relever les défis d’égalité et d’équité genre, en phase avec les orientations du Plan national de développement économique et social (PNDES).
L’adoption de ce rapport permet la mise en œuvre effective du Plan d’actions opérationnel 2017-2019 de la Politique nationale genre (PNG).

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a fait au Conseil une communication relative à la tenue des élections municipales partielles du 28 mai 2017.
Le Conseil salue la tenue de ce scrutin et félicite tous les acteurs à savoir la CENI, les partis politiques, les forces de défense et de sécurité et les populations pour l’organisation réussie et le caractère apaisé de ces élections.
II.2. Le ministre des Infrastructures a fait au Conseil une communication relative au lancement des mesures sociales du Gouvernement en faveur des jeunes et des femmes au titre de l’année 2017.
Ces activités qui visent à améliorer les conditions de vie des populations seront réalisées en partenariat avec le ministère en charge de l’Administration territoriale et celui de la Jeunesse. Il s’agit :
- du recrutement de 11 350 jeunes et femmes dans 49 communes urbaines du Burkina Faso ;
- de la bancarisation qui consiste à ouvrir un compte pour chaque femme ou jeune recruté ;
- de la vaccination des 11 350 jeunes et femmes contre la typhoïde, le tétanos et la méningite.
Il est également prévu au profit des bénéficiaires, la formation aux métiers, l’alphabétisation, l’accès à l’assurance accident et à l’épargne volontaire.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE
- Monsieur Bienvenu Claude Valéry BADO, Mle 130 317 X, Magistrat, 1er grade, 1er échelon, est nommé Conseiller technique ;
- Monsieur Pierre Claver KONATE, Mle 227 565 E, Commissaire de police, est nommé Chargé de missions.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

- Monsieur Silas NACANABO, Mle 212 088 D, Administrateur civil, 1ère classe, 1er échelon est nommé Secrétaire général de la province du Yagha, Région du Sahel.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

- Monsieur Corneille TRAORE, Mle 25 546 PA, Médecin de santé publique, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
- Monsieur Lansandé BANGAGNE, Officier des forces armées, Pharmacien gestionnaire, est nommé Conseiller technique ;
- Monsieur Charles SAWADOGO, Mle 55 886 A, Pharmacien biologiste, catégorie P, 8ème échelon, est nommé Directeur des laboratoires ;
- Monsieur Pascal NADEMBEGA, Mle 49 206 T, Pharmacien, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de la médecine et de la pharmacopée traditionnelles.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES

- Monsieur Yacouba SAWADOGO, Mle 118 351 C, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale de Bapla ;
- Monsieur Issa OUEDRAOGO, Mle 104 771 Z, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale de Bissiri ;
- Monsieur Dimtinrba OUEDRAOGO, Mle 025 407 J, Conseiller en Formation des jeunes agriculteurs (FJA), 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale (CPR) de Diomga ;
- Monsieur Urbain TRAORE, Mle 118 352 J, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale de Dionkélé ;
- Monsieur Florent OUEDRAOGO, Mle 25 141 A, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale de Goundi ;
- Monsieur Minyèmba SOUOBOU, Mle 96 797 F, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale de Kodougou ;
- Monsieur Zoubabio TAMINI, Mle 91 327 A, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale PK60 de la région de l’Est ;
- Monsieur Touourisouon Théophile HIEN, Mle 245 349 V, Ingénieur de conception en vulgarisation agricole, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques des Balé ;
- Monsieur Yacouba OUEDRAOGO, Mle 0019 240 H, Conseiller en Formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Bam ;
- Monsieur Pambagna KOURA, Mle 96 821 M, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques des Banwa ;
- Madame Kadidia DORO/DAO, Mle 245 345 W, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Bazèga ;
- Monsieur Daouda BAMBA, Mle 216 978 D, Ingénieur agronome, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Bougouriba ;
- Monsieur Malick DRABO, Mle 245 340 W, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Boulgou ;
- Monsieur Salmon ZONGO, Mle 33 773 W, Ingénieur de conception en vulgarisation agricole, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Boulkiemdé ;
- Monsieur Mathias BADO, Mle 91 344 E, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Comoé ;
- Monsieur Boukaré NAKOULMA, Mle 19 216 L, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Ganzourgou ;
- Monsieur Sidiki OUEDRAOGO, Mle 91 314 X, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Gnagna ;
- Monsieur Issa KOUADIMA, Mle 96 836 B, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Gourma ;
- Monsieur Marius SANON, Mle 25 722 M, Ingénieur Agronome, 1ère classe, 11ème échelon est nommé Directeur Provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Houet ;
- Monsieur Tiériffar Placide HIEN, Mle 19 243 K, Conseiller d’Agriculture, 1ère classe, 7ème échelon est nommé Directeur Provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Ioba ;
- Madame Sompinnoma Gisèle NONGANA/YAMEOGO, Mle 245 265 J, Conseiller en études et en analyses : option Géographie, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Kadiogo ;
- Madame Haoua YARO, Mle 118 345 J, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Kénédougou ;
- Monsieur Patrice Léonard ZONG-NABA, Mle 25 155 D, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Komondjari ;
- Monsieur Yahaya KABORE, Mle 91 337 L, Ingénieur agronome, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Kompienga ;
- Monsieur Bazani DEMBELE, Mle 91 397 B, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Kossi ;
- Monsieur Sakoulba FAYAMA, Mle 263 277 J, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Koulpélogo;
- Monsieur Mamadou DAO, Mle 264 375 H, Ingénieur agronome, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Kouritenga;
- Monsieur Baowendsom Edouard ILBOUDO, Mle 91 395 T, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Kourwéogo ;
- Monsieur Bakoïba DIANE, Mle 31 899 A, Ingénieur agronome, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Léraba ;
- Monsieur Benjamin SOUBEIGA, Mle 96 831 Y, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Lorum ;
- Monsieur Jean-Marie BAZYOMON, Mle 36 099 A, Ingénieur agronome, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Mouhoun ;
- Monsieur Gaoussou NADIE, Mle 207 949 A, Ingénieur agronome, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Nahouri ;
- Monsieur Souleymane OUEDRAOGO, Mle 91 317 P, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Namentenga ;
- Monsieur Dakonné KI, Mle 19 237 F, Conseiller d’agriculture, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Nayala ;
- Monsieur Kouwanu Eric Pascal ADANABOU, Mle 266 669 V, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Noumbiel ;
- Monsieur Ousmane KABORE, Mle 031 906 Y, Ingénieur de conception en vulgarisation agricole, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de l’Oubritenga ;
- Monsieur Souro SANOU, Mle 96 829 D, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de l’Oudalan ;
- Monsieur Raymond ZEMBA, Mle 104 744 A, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Passoré ;
- Monsieur Bekouanan NABIE, Mle 245 334 B, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Poni ;
- Monsieur Emmanuel KOMBENA, Mle 254 858 N, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Sanguié ;
- Monsieur Kayaba Sidiki OUEDRAOGO, Mle 91 349 M, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Sanmatenga ;
- Monsieur Alexis Constatin TOE, Mle 91 363 M, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Séno ;
- Monsieur Yamba KIENTEGA, Mle 33 909 J, Ingénieur de vulgarisation agricole, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Sissili ;
- Monsieur Ibréima OUEDRAOGO, Mle 25 156 P, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Soum ;
- Monsieur Do DAO, Mle 26 834 H, Ingénieur agronome, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Sourou ;
- Monsieur Seydou ZAREI, Mle 96 813 W, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques de la Tapoa ;
- Monsieur Gassi LOUGUE, Mle 104 750 V, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Tuy ;
- Monsieur Yacouba NANGO, Mle 31 892 R, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Yagha ;
- Monsieur Sommaïla BADINI, Mle 25 620 P, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Yatenga ;
- Monsieur Abdoul Salam OUEDRAOGO, Mle 19 232 L, Conseiller en Formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Ziro ;
- Monsieur Kiswendsida Nicodème ZOUNGRANA, Mle 96 845 B, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Zondoma ;
- Monsieur Sana Pascal OUEDRAOGO, Mle 17 414 L, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Zoundwéogo.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à des nominations et à des renouvellements de mandat au titre de membres de Conseil d’administration des Etablissements publics et des Sociétés d’Etat.
La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Faso.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national



Autres titres
Sénégal Le Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 21 juin 
Gabon Communiqué du conseil des ministres du mercredi 21 juin 2017 
Côte D'Ivoire Conseil des Ministres du mercredi 21 juin 2017 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Bobo-Dioulasso: saisie d’une importante cargaison de boissons périmées 
Burkina-Faso Examen du CEP 2017: aucun admis à l’école Mahon B de Kénédougou 
Burkina-Faso Divers sujets au menu des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires