Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Fête du travail et expédition punitive à la une des journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux maliens parus ce mardi s’intéressent à la célébration, la veille, de la journée internationale du travail, sans toutefois oublier l’expédition punitive menée par la force Barkhane contre les djihadistes à la frontière du pays.

Pendant que le quotidien gouvernemental l’Essor revient sur l’ambiance des différents défilés des corporations de travailleurs et des discours responsables des syndicats tenus lundi, le quotidien privé le Républicain proche de l’opposition arbore cette manchette : ‘’sale temps pour les travailleurs.’’

Le journal souligne que la fête 1er mai est célébrée cette année au Mali sur fond de grèves dans plusieurs secteurs comme la santé, l’éducation ou encore la justice. La tension est palpable et journal en veut pour preuve ‘’la rupture continue entre les grévistes de l’enseignement supérieur et le gouvernement.’’ Cette grève illimitée paralyse les universités du Mali depuis le 4 avril dernier.

Le Combat, autre quotidien de la place, estime que ‘’le président IBK, a été peu convainquant dans son message à l’occasion de la journée du er mai.’’ En effet, le confrère explique le ‘’l’Etat est en panne de stratégies susceptibles et de politique de bonne gouvernance pour ramener les syndicalistes à se ressaisir dans leurs luttes.’’

Le quotidien l’Indicateur du renouveau se projette dans l’après 1ermai et nous informe qu’‘’après l’échec des négociations entre les enseignants (secondaire et fondamental) et le gouvernement, les enseignants tiennent un sit-in ce mardi matin.’’

Le journal est quelque peu alarmiste sur cette situation du front social qui a du mal à s’apaiser au Mali. En effet, l’Indicateur du renouveau croit savoir que ‘’l’UNTM, la plus grande centrale syndicale du Mali, va bientôt déposer de nouvelles doléances sur la table du gouvernement’’.

Sur un tout autre plan, l’Indépendant revient sur l’opération de la force française Barkhane ce week-end à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. ‘’Une vingtaine de terroristes abattus ou capturés’’, c’est le bilan de l’opération contre une base de présumés terroristes dans une forêt.

Cette opération d’envergure, menée par les armées du Mali, du Burkina Faso et de Barkhane, était baptisée Bayard, précise le confrère.

Elle a mobilisé ‘’1300 soldats, 200 véhicules, des drones etc.’’ Il faut rappeler qu’un soldat français avait été tué dans cette zone le mois dernier. Si l’armée française n’a pas précisé le nom du groupe terroriste contre lequel l’opération a été menée, l’Indépendant signale que la zone ciblée ‘’est connue pour être une zone de repli pour le groupe terroriste burkinabè Ansaroul Islam, fondé par le prédicateur radical Ibrahim Malam Dicko.’’



Autres titres
Burkina-Faso Les médias privés exhortent l’Etat à solder sa dette dans les brefs délais 
Sénégal Drame: 6 morts suite à l’effondrement de deux maisons 
Côte D'Ivoire Le Prix Félix Houphouët-Boigny et la justice militaire font la Une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali La presse s’enthousiasme de la création du premier cardinal malien 
Mali Le Chef d’Etat-Major Général des Armées sur le terrain 
Mali Divers sujet au menu de la presse 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires