Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Cohésion sociopolitique: Harouna Dicko appelle à la convocation d’un dialogue national


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Cohesion-sociopolitique:-Harouna-Dicko-appelle-a-la-convocation-d-un-dialogue-national

Excellence Monsieur le Président du Faso En avril 2008, j’ai demandé sans succès au Président Blaise COMPAORE la tenue d’un forum national assorti de termes de référence en vue de donner une crédibilité sociale et politique aux mécanismes démocratiques du Burkina Faso par le passage à la 5e République (cf. Observateur Paalga n°7123 et n°7160).

Même si je me réjouis aujourd’hui de la rédaction d’un avant-projet de constitution pour la 5e République, et que d’autres voix demandent la tenue d’un forum pour la réconciliation, force est de constater que ces deux initiatives par la forme et le fond sont en train de galvauder leurs exercices pourtant nécessaires à la cohésion sociopolitique gage de l’unité nationale.
Le Burkina Faso est malade de sa gouvernance politique et économique depuis des décennies, et les deux groupes de partis politiques « majorité-opposition » n’arrivent pas jusque-là à s’entendre pour apporter les remèdes appropriés aux maux qui assaillent la grande majorité des Burkinabè. Pour cela, considérant:

- que la vérité et le droit sont les fondements de la justice ;
- que la justice indépendante et impartiale est le socle de la démocratie ;
- que la démocratie est le système de gouvernement le mieux élaboré à nos jours pour le développement national d’un pays ;
- que le développement national harmonieux est le fruit du travail collectif dans la paix;
- que face à la situation sociopolitique actuelle pleine de menace pour l’unité nationale il y a une réelle nécessité d’apaiser le cœur et l’esprit de chaque citoyen traumatisé afin qu’il puisse se mettre au travail;

je vous appelle, Excellence Monsieur le Président, à la convocation d’un dialogue national pour la cohésion sociopolitique en vue de faire du Burkina Faso une véritable Nation de démocratie, de paix et de progrès.
Que Dieu bénisse le Burkina !

Ouagadougou, le 25 avril 2017

Harouna DICKO



Autres titres
Burkina-Faso Avant-projet de Constitution de la Ve République: les amendements du Président du Faso attendus 
Côte D'Ivoire Remaniement ministériel: le portefeuille de la Défense attribué à Haed Bakayoko 
Côte D'Ivoire Communiqué de la Présidence de la république, de ce vendredi 14 juillet 2017, relatif aux nominations 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Ouverture du recrutement en vue de la 3e promotion de la licence professionnelle en science politique 
Burkina-Faso Avant-projet de Constitution de la Ve République: les amendements du Président du Faso attendus 
Burkina-Faso Coopération Burkina-Côte d’Ivoire et justice au menu des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires