Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali L’association des médias audiovisuels privés dénonce la fermeture de 47 radios


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-association-des-medias-audiovisuels-prives-denonce-la-fermeture-de-47-radios

L’annonce de la fermeture prochaine de plus d’une quarantaine de radios privées au Mali suscite réactions au sein des associations professionnelles de presse au Mali. L’union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel) a exprimé son désaccord face cette décision de la Haute autorité de la Communication (HAC).

Selon une annonce datant de la semaine dernière de la Haute autorité de la Communication (HAC), chargée de réguler le secteur des médias au Mali, au total 47 radios privées devront être bientôt fermées pour "non-respect de la loi".
"Des mises en demeure (...) ont été envoyées à des radios qui ne respectent pas les règles". "47 radios privées ont reçu l’ordre de fermer ", a indiqué le président de la HAC Fodié Touré.

Ces fermetures en raison de non-conformité à la réglementation, malgré ces mises en demeure que cite la HAC est loin de convaincre les associations de presse dont l’URTEL.

La décision est décriée par les organisations de presse dans le pays. Lors d’une sortie le dimanche dernier, la décision de fermeture de 47 radios privées envisagée par la HAC a été dénoncée par la principale association des médias audiovisuels privés au Mali. "Il faut donner le temps à ces radios de se conformer à la loi. On ne ferme pas une radio comme on ferme une boutique, et il faut éviter le +deux poids, deux mesures+", a déclaré à la presse Bandiougou Danté, président de l’union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel).

Sont visées par cette fermeture, de nombreuses radios de l’intérieur du pays, bien que n’ayant pas d’autorisation ou qu’une provisoire « sont utiles aux populations locales" d’après le président de l’Urtel.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Cameroun D’un coût total de 51 milliards de FCfa, la pénétrante Ouest de Douala sera livrée en janvier 2018 
Burkina-Faso Eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burundi Un an plus tard, Jean manque toujours à l'appel 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali L’échec du retour de l’état à Kidal préoccupe la presse malienne 
Mali Le bac et le front social en ébullition à la Une 
Mali Divers sujets au menu des quotidiens maliens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires