Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Insurrection populaire: la Haute Cour de Justice ouvre le dossier le 27 avril


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Insurrection-populaire:-la-Haute-Cour-de-Justice-ouvre-le-dossier-le-27-avril

Les membres du dernier gouvernement du Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, y compris Blaise Compaoré comparaitrons devant la Haute Cour de Justice de Ouagadougou dans le cadre du dossier judiciaire de l’insurrection populaire. L’ouverture du dossier est prévue pour le 27 avril prochain.

Dans un communiqué, le Parquet général près la Haute cour de justice (HCJ), informe de l’ouverture prochaine du dossier judiciaire de l’insurrection populaire ayant mis fin aux 27 ans de règne sans partage de l’ex-président Blaise Compaoré. Le dernier gouvernement de Blaise sera juger pour entre autres crimes : "complicité d’homicide volontaire " et " coups et blessures volontaires ".

Rappelons que l’insurrection populaire du 31 octobre 2014 a fait une trentaine de morts et des centaines de blessés.

Le communiqué du Parquet Général près la Haute Cour de Justice

La Haute Cour de Justice va statuer sur le dossier de l’insurrection populaire, le jeudi 27 avril 2017 à 9 heures dans la salle d’audience du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou.
Les membres du dernier gouvernement du Premier ministre Beyon Luc Adolphe TIAO, y compris Blaise COMPAORE en tant que ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, sont poursuivis pour « complicité d’homicide volontaire » et « coups et blessures volontaires », en raison de leur participation au Conseil extraordinaire des ministres du 29 octobre 2014.

Au cours de ce Conseil des ministres, il a été décidé de prendre une réquisition complémentaire spéciale faisant appel à l’armée pour maintenir l’ordre avec usage d’armes à feu.
Cependant, les anciens ministres Clothilde KY née NIKIEMA et Yacouba OUEDRAOGO qui n’ont pas participé à ce Conseil des ministres, ont bénéficié de non-lieu.

PARQUET GENERAL PRES LA HAUTE COUR DE JUSTICE.



Autres titres
Gabon Violences post-électorales: tête à tête entre la mission de la CPI et des ministres 
Burkina-Faso Contre-expertise: les ADN du supposé corps ne sont pas ceux de Thomas Sankara 
Gabon Crise postélectorale: la mission de la CPI bientôt à Libreville 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Justice et religion en vedette dans les journaux burkinabè 
Burkina-Faso Bobo-Dioulasso: saisie d’une importante cargaison de boissons périmées 
Burkina-Faso Divers sujets au menu des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires