Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La situation à la Centrale des médicaments et à l’arrondissement n°3 de Ouagadougou au menu des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce lundi ont commenté la situation politique nationale marquée par la conférence de presse animée par la maire de l’arrondissement n°3 de Ouagadougou, sans oublier de relater la signature d’un protocole d’accord à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux(CAMEG).

Le quotidien privé Aujourd’hui au Faso évoque le sujet dans sa rubrique ‘’News du jour’’ en titrant : «CAMEG : Un protocole d’accord met fin à la crise».

Selon ce journal, le ministre de la Santé Nicolas Méda, vient de faire une grande avancée dans la résolution de la crise qui secoue la CAMEG.

«En effet, un mois après l’abandon de la voie judiciaire, un protocole d’accord entre les protagonistes a été signé, de façon unanime, le samedi 8 avril 2017», rapporte Aujourd’hui au Faso.

De son côté, le quotidien national Sidwaya évoque le sujet en s’exclamant : «Crise à la CAMEG : Enfin le bout du tunnel !», tandis que Le Pays, quotidien privé, affiche cette manchette: «Un administrateur provisoire pour sauver la situation».

«Signature d’un accord à la CAMEG: Intervention chirurgicale réussie avec le Pr Méda», titre pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè.

Le même journal évoque la crise à l’arrondissement n°3 de Ouagadougou en arborant en première page: «Crise à l’arrondissement n°3 : +Blanche neige+ et les 16 frondeurs».

Le confrère rappelle qu’accusée d’avoir trempé ses mains dans le «cambouis et de faire preuve d’irrévérence envers les conseillers», madame le maire de l’arrondissement n°3, Rainatou Ouédraogo/Sawadogo, fait face depuis le 31 mars 2017, à «l’hostilité d’une grande partie du conseil municipal qui réclame sa tête».

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso fait remarquer que «la maire Rainatou met ses détracteurs au défi», avant de relever que «soixante-douze heures après l’échec de la tentative de destitution et la sortie médiatique des fondeurs, la maire de l’arrondissement3 a livré sa version des faits.

Quant à Sidwaya, il reprend à sa Une, les propos de Rainatou Ouédraogo qui a déclaré, lors de la conférence de presse, «s’ils (ses détracteurs) ont les preuves, je suis prête à démissionner».

Pendant ce temps, le quotidien privé Les dernières nouvelles du Faso (DNF) mentionne que «la maire souhaite des concertations franches et constructives».



Autres titres
Burkina-Faso SALIFOU DIALLO, L’HOMME DU PEUPLE: LE PIC DU NAHOURI POUR LE RAMENER 
Burkina-Faso Religion: la fête de Tabaski célébrée le 1er septembre 2017 
Nigéria Hausse inquiétante des attaques-suicides impliquant des adolescents dont des jeunes filles, selon l'UNICEF 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso SALIFOU DIALLO, L’HOMME DU PEUPLE: LE PIC DU NAHOURI POUR LE RAMENER 
Burkina-Faso Religion: la fête de Tabaski célébrée le 1er septembre 2017 
Burkina-Faso Développement et nécrologie dominent la Une des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires