Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mauritanie Rejet de la révision constitutionnelle par les sénateurs


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Rejet-de-la-revision-constitutionnelle-par-les-senateurs

L’opposition mauritanienne peut se réjouir. Elle qui a mené un combat farouche dans le cadre du projet de révision de la constitution initié par le gouvernement mauritanien.

Après des meetings et des sensibilisations appelant les populations à voter contre le projet, les parlementaires l’ont finalement fait vendredi dernier. Le projet dans sa nouvelle monture, prévoit la suppression du sénat lui-même en tant qu'institution et le changement du drapeau national.

Soumis au sénat, le vote a été sans appel. Sur les 56 sénateurs, 33 ont voté contre le projet de révision qui leur a soumis par le gouvernement.

Bien avant ce vote sanction, le même texte qui a été soumis aux parlementaires le 9 mars dernier, est adopté sans difficulté.

En l’état actuel face à cette sanction des sénateurs, pour que le texte de la révision soit validé, il devait être adopté par chacune des deux chambres du parlement à la majorité des deux tiers et ensuite être soumis à un congrès parlementaire.

Seule issue qui reste au président mauritanien, la voie référendaire populaire, d’après les constitutionnalistes. Mais, sur ce terrain, rien n’est gagné d’avance. Car, l’opposition mène une lutte farouche couplée de sensibilisation pour appeler à voter contre le texte.

Rappelons avant le vote du sénat, l'opposition radicale, représentée par le Forum national pour l'unité et la démocratie (FNDU), avait appelé les sénateurs, lors d'une marche suivie d'un meeting le 11 mars à Nouakchott, à refuser de ''signer leur propre arrêt de mort''.



Autres titres
Zimbabwe Un premier fermier blanc reprend possession de ses terres 
Burkina-Faso Message à la nation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, Président du conseil des Ministres, à l’occasion de la célébration de la fête nationale du 11 Décembre 
Burkina-Faso Fête nationale à Gaoua : la population de la Région du Sud-Ouest offre l’eau de bienvenue au Président du Faso 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mauritanie Référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie L'ONU appelle les autorités à respecter le droit de réunion pacifique avant le référendum 
Mauritanie Décès du père de la démocratie mauritanienne, Ely Ould Mohamed Vall 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires