Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Interpellation d’un officier de police suite au décès d’un burkinabé


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Interpellation-d-un-officier-de-police-suite-au-deces-d-un-burkinabe

A Franceville, le décès d’un ressortissant burkinabé a conduit à l’interpellation d’un officier de police. Dans un communiqué du ministère de l’Intérieur gabonais, on apprend qu’il a été constaté une dégradation de l’état physique du prévenu suite à de présumés sévices corporels entrainant sa mort.

« Le Ministre de l’Intérieur a été informé le lundi 6 mars 2017 du décès de M. Issouf BONCA, de nationalité burkinabè, âgé de trente ans, veilleur de nuit, survenu à Franceville à la suite de son interpellation pour vol présumé de la somme de deux millions de francs cfa au détriment de son employeur.

Consécutivement à son audition – qui n’a pas été sanctionnée par un procès-verbal conformément aux procédures en vigueur -, il a été constaté une dégradation de l’état physique du prévenu suite à de présumés sévices corporels. Il sera conduit d’urgence à la clinique Ménaye sise au quartier Ngoungoulou (Potos).

En dépit de la promptitude de l’équipe médicale de cette structure sanitaire, M. Issouf BONCA y a rendu l’âme à 17h30.

Saisi de la gravité des faits, le Ministre de l’Intérieur a diligenté une enquête préliminaire afin d’établir les responsabilités dans ce drame. Cette enquête a conduit à l’interpellation ce mardi 7 mars 2017 aux environs de 13 heures du capitaine Thérence AFOUNOUNA, enquêteur en service au Commissariat de police de Franceville. Celui-ci sera présenté devant le Parquet de la République.

Tout en condamnant ces dérives, le Ministre de l’Intérieur présente ses condoléances à la famille du disparu ainsi qu’à l’ensemble de la communauté burkinabè et appelle à la retenue en attendant les conclusions du rapport médical ".

Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Hygiène publiques, chargé de la Décentralisation et du Développement local.



Autres titres
Afrique Soudan du Sud: plus de 200 enfants soldats libérés par les groupes armés (UNICEF) 
République Centrafricaine Le gouvernement et la MINUSCA dénoncent l’instrumentalisation de l’opération militaire au km5 
Mali Depuis l’Arabie Saoudite, le Président de la République rappelle sa détermination à lutter contre le terrorisme 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Journée nationale de la femme gabonaise/Le BFR: Programme de l’Entreprenarium Foundation continue de Booster les Femmes Résilientes. Découvrez cinq portraits de femmes qui font le Gabon d’aujourd'hui 
Gabon Vers le déguerpissement des exploitants illégaux du patrimoine routier national 
Gabon Le programme d’ophtalmologie itinérant « Vision pour tous » lancé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires