Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Manifestation de colère des populations après la mort d’un orpailleur de 21 ans


Société

@seneweb.com | | Commenter |Imprimer
Manifestation-de-colere-des-populations-apres-la-mort-d-un-orpailleur-de-21-ans

Les populations de Kédougou ont pris à partie, des édifices publics en signe de protestation contre la mort d’un des leurs. Un jeune homme de 21 ans, orpailleur a été tué par un douanier le lundi dernier, lors d’une altercation à Khossanto, dans la région de Kédougou (sud-est).

Pour manifester leur colère, suite à la mort d’un jeune, des manifestations ont émaillées la journée du mardi 14 févier à Kédougou. Les manifestants de Bakhody, village situé dans le département de Saraya (région de Kédougou), ont mis le feu au poste des Douanes et la brigade de gendarmerie de la localité.

A Saraya, une autre localité, le pire n’a pas été évité à la gendarmerie et au poste de Douanes. Malgré ce déploiement et le jet de grenades lacrymogènes et les tirs en l’air d’armes en feu, les jeunes armés de pierres et de bouteilles ont tout de même semé le désordre dans le département.

Ces manifestations de mécontentement font suite à la mort du jeune Yamadou Sagna. L’orpailleur de 21 ans, marié et père de deux enfants serait mort sous les balles d’un agent des Douanes ayant fait usage de son arme à feu le lundi dernier. L’incident s’est produit quand des orpailleurs dont la victime tentaient de rentrer en possession de leurs biens saisis.

Aux dernières nouvelles de cet incident, en plus de "l’arrestation de deux douaniers" mis en cause dans l’incident, "le parquet a ouvert une information judiciaire pour faire la lumière sur cette affaire", selon un communiqué de Seydou Guèye, le porte-parole du gouvernement.

Notons que dans un communiqué, le gouvernement sénégalais assure que "toutes les dispositions nécessaires" seront prises pour que justice soit rendue.

Au nom du gouvernement, les condoléances "les plus attristées à la famille de la victime" répondant au nom de Yamadou Sagna, ont été présentées à la famille de la victime.

Les forces de sécurité sénégalaise affichent à leur triste tableau, la mort de quatre jeunes dont la dernière Yamadou Sagna en 9 ans. Ce nouveau meurtre relance la problématique de la cohabitation entre les forces de l’ordre et les populations.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Sénégal Le nouveau Code de la presse adopté mardi par les députés 
Congo, République du La presse congolaise présente un menu divers 
Cameroun Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Le nouveau Code de la presse adopté mardi par les députés 
Sénégal Les faits de société reprennent leur place dans les quotidiens sénégalais 
Sénégal Le Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 21 juin 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires