Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Les grèves répétitives des enseignants bientôt sévèrement sanctionnées ?


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-greves-repetitives-des-enseignants-bientot-severement-sanctionnees-?

Le secteur de l’éducation Gabonais est émaillé par d’incessantes grèves des fonctionnaires, notamment des enseignants. Pour venir à bout de cette situation, les autorités envisagent non pas satisfaire les points de revendications, mais brandissent des sanctions et même la radiation.

Les enseignants grévistes sont menacés de sanctions par le gouvernement Gabonais. Contre les agents de l’Etat qui entravent la continuité du service public, il est désormais annoncé l’adoption de sanctions.

« Si le droit de grève est garanti par la loi, il demeure cependant que toute entrave au fonctionnement du service public constitue une violation du principe de continuité du travail », a indiqué le Porte-parole du Gouvernement Alain Claude Bilié By Nzé en fin de semaine dernière.

De fait, le gouvernement entrevoit des sanctions disciplinaires sans préjudice et procédures pénales.Une note circulaire «rappelle également que c’est l’exécution du service public qui donne droit à la juste rémunération de l’agent. Or, malgré l’interruption du service observée par certains agents, l’Etat continue d’assurer le paiement des salaires honorant ainsi sa part contractuelle. C’est pourquoi le Ministre de l’Education Nationale, conformément à la loi a décidé d’appliquer des sanctions ».

Les sanctions envisagées dans les différents textes portent selon le ministère de tutelle, sur « la suspension de solde pour les personnels absents de leur poste de travail sans justificatif, la mise en place d’un conseil de discipline voire la radiation, et ce, sans consultation des instances disciplinaires en cas d’abandon de poste sans motif valable pendant trois mois consécutif, conformément à la loi ».

A en croire le Porte-parole du Gouvernement, l’effectivité de la présence des enseignants à leurs postes sera contrôlé par une opération régulière. Il s’agira d’un pointage quotidien des agents présents et absents de leur poste de travail qui s’étendra sur toute l’étendue du territoire national.
Avec le front social en ébullition, cette mesure n’est pas de nature à calmer les ardeurs.

L'AUTEUR
Alice.L


Autres titres
Cameroun Politique et football au menu des journaux camerounais 
Côte D'Ivoire La visite du PM au marché d’Abobo et l’an 15 de la rébellion armée font la Une des journaux ivoiriens 
Maroc Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Projet Afip: début des inscriptions 
Gabon Universités publiques: la Cour constitutionnelle suspend la hausse des frais d’inscription 
Gabon Le couple présidentiel a rendu visite aux rescapés de l'accident de Kango 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires