Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Mutinerie en Côte d’Ivoire et procès au tribunal militaire, au menu de la presse en ligne burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les médias en ligne du Burkina Faso continuent de commenter, ce samedi, le procès de l’affaire dite «Madi Ouédraogo et 28 autres» relatif à la tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), sans oublier de faire écho de la mutinerie, survenue la veille, dans certaines villes de la Côte d’Ivoire.

«Côte d’Ivoire : Une mutinerie de militaires paralyse Bouaké, Korhogo et Daloa », informe Lefaso.net qui précise que dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 janvier 2017, Bouaké, deuxième ville de la Côte d’Ivoire était le théâtre d’un mouvement d’humeur de militaires.

«Des tirs ont été entendus aux environs de 1h30 du matin. Et depuis lors, des soldats ont bloqué les principaux axes de la ville. Le même constat a été fait dans la matinée, dans les villes de Korhogo et de Daloa, où les administrations et les commerces ont été fermés », relate le site d’information.

Pour sa part, Les échosdufaso.com affichent, sur un ton assez particulier: «C’est erreur qui tue bandit-chef».

Et de rappeler qu’à l’orée de l’avènement de la 3ème république en Côte d’Ivoire avec les changements notables au sein du pouvoir qui vont provoquer une redistribution de cartes, la soldatesque fait tonner le canon.

Selon ce journal en ligne, « les auteurs des troubles qui ont gagné différentes villes du pays sont des soldats de l’ex-rébellion et d’autres éléments qui veulent qu’on leur ‘’zoute du riz’’ (améliore leur situation, en langage populaire) ».

Les journaux en ligne sont revenus sur le procès dit « Madi Ouédraogo et 28 autres» relatif à la tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), afin de libérer les principaux présumés instigateurs du putsch manqué de septembre 2015 dont les auditions ont commencé la veille au tribunal militaire de Ouagadougou.

A ce sujet, Lefaso.net arbore : « Procès des militaires : les premiers inculpés comparaissent », avant de raconter que le feuilleton judiciaire des militaires qui complotaient d’attaquer la MACA et les casernes militaires se poursuit.

«Après trois séances (deux en décembre 2016) et une, la veille, le fond du dossier est enfin attaqué, ce 6 janvier 2017 au tribunal militaire de Ouagadougou. A la barre, neuf accusés ont été entendus et les avocats de la défense ont demandé le retrait d’une pièce du dossier », rapporte le site d’information.

Quant à Fasozine.com il fait savoir que le Tribunal militaire a rejeté toutes les exceptions de procédures soulevées par les avocats de la défense.



Autres titres
Guinée L’Etat va dédommager les expropriés de Démoudoula titulaires d’un titre foncier 
Congo, République du Plusieurs sujets au menu de la presse congolaise 
Maroc Finance et sport s’imposent à la Une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Manquement à l’éthique par 37 magistrats: Me Sankara demande la publication du rapport 
Burkina-Faso L’arrêt de travail au Trésor et aux Impôts commenté par les journaux burkinabè 
Burkina-Faso Ouverture du recrutement en vue de la 3e promotion de la licence professionnelle en science politique 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires