Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Justice et armée au menu des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux burkinabè ont évoqué, ce jeudi, l’actualité relative à l’attaque terroriste au Nord du pays, de même que le renvoi du procès de l’affaire de tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA).


Le quotidien national Sidwaya mentionne en première page: «Projet d’attaque de la MACA: Le dossier renvoyé au 5 janvier», avant de renseigner qu’ouvert le mardi 20 décembre et suspendu le même jour, le dossier «ministère public contre le caporal Madi Ouédraogo et 28 autres», a repris hier mercredi pour être à nouveau renvoyé.

A ce sujet, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso arbore cette Une: «Procès Caporal Madi Ouédraogo et Cie : Un +cadeau de Noël+ reporté au 5 janvier», rapportant qu’hier mercredi devrait connaitre la suite du procès dit «caporal Madi Ouédraogo et autres », mais celui-ci a connu de nouveau une suspension et renvoyé au 5 janvier 2017.

Selon le journal, les avocats commis à la défense des accusés ont demandé le report d’au moins deux semaines, afin qu’ils puissent prendre connaissances des dossiers.

«Procès de l’affaire de tentative d’attaque de la MACA: Les avocats de la défense quittent la salle d’audience», titre, pour sa part, le journal Le Quotidien.

Quant au journal privé Le Pays, il informe que la requête formulée par les conseils de la défense a été approuvée.

«C’est le moins que l’on puisse dire du dossier du Caporal Madi Ouédraogo et les 29 personnes accusées de tentative de libération des présumés cerveaux du coup d’Etat manqué du 15 septembre 2015 à la MACA, renvoyé au 5 janvier 2017», écrit le confrère.

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè résume la situation en ces termes: «Procès des 29 ex-RSP: Les avocats se déportent, le dossier renvoyé au 5 janvier».

Abordant la récente attaque terroriste au Nord du Burkina Faso, dans la région du Sahel, Notre Temps estime que «la communication (est) l’autre talon d’Achille des autorités».

Le journal Le Quotidien consacre son éditorial du jour au sujet avec ce titre exclamatif: «Armée burkinabè, il faut arrêter le massacre !».

Selon l’éditorialiste, «à écouter le chef d’Etat-major général des armées, c’est maintenant, après tous ces attentats et ces morts, que les enseignements ont été tirés».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga revient sur la visite au Burkina Faso, du ministre nigérien de la sécurité, Mohamed Bazoum qui a déclaré à Ouagadougou qu’«il y a une connexion étroite entre trafics de migrants, d’armes et terrorisme».



Autres titres
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Maroc Politique, justice et économie au menu des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire Menu diversifié à la Une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso L’attaque terroriste de Ouagadougou monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Attaque terroriste à Ouaga: la liste des personnes tuées 
Burkina-Faso Attaque du Café Istanbul: un deuil national de 72 heures décrété 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires