Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Les victimes de Nassoumbou portées en terre ce mardi


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-victimes-de-Nassoumbou-portees-en-terre-ce-mardi

Les forces de sécurité de l’armée burkinabé tuées lors de l’attaque terroriste perpétrée à Nassoumbou ont reçu un hommage national ce mardi 20 décembre avant d’être inhumées.

Une cérémonie d’hommage en présence des plus hautes autorités du pays, de la hiérarchie militaire, de nombreux frères d’armes et d’anonymes, s’est tenue ce mardi. Le peuple burkinabé voulait dire un dernier au revoir à la douzaine de ses soldats tombés suite à une attaque à Nassoumbou le jeudi dernier.

Un à un, leur nom a été cité lors de l’oraison funèbre suscitant une vive émotion. Le Maréchal des logis, Sévirin Bazié (né en 1987, incorporé en 2012), le caporal Yassine Napon (né en 1989, incorporé en 2009), les soldats de 1ère classe Ado Ouédraogo (né en 1986, incorporé en 2004, 3 enfants) et Hurbain Sanou (né en 1992, incorporé en 2012 dans le RSP, père d’un enfant), les soldats des 2è classe Prosper Yonli (né en 1992, incorporé en 2012 célibataire sans enfant), Daouda Toro (né en 1992, incorporé en 2012 célibataire), Gilles Ouédraogo (né en 1992, célibataire incorporé en 2012 dans le RSP), Innoussa Gouem (né en 1992 célibataire incorporé en 2012), Aziz Convolvo (né en 1992, 2 enfants, incorporé dans le RSP en 2012), Bassirou Badolo (né en 1994 célibataire incorporé en 2014), Hamadou Tamboura (né en 1992, célibataire incorporé en 2012) et Issaka Kaboré (né en 1992, célibataire incorporé en 2012).

Ils étaient tous membres des forces anti terroristes déployées dans le Nord du Burkina-Faso tout près de la frontière avec le Mali, zone réputée être la cible quais quotidienne des incursions djihadistes. Morts pour défendre, leurs compatriotes, les victimes ont ensuite été décorés à titre posthume de la "Médaille militaire’’.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Afrique de l'Ouest Migration irrégulière: 155 migrants bloqués en Libye regagnent la Côte d’Ivoire 
République Centrafricaine Le mandat de la MINUSCA renouvelé d'un an avec 900 militaires supplémentaires 
Mali Enlèvement du président du tribunal de Niono: les FAMa en mission de poursuite 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Burkina-Faso Visite de Macron, partis politiques et culture au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Fichier des formations et partis: en somme, tous ne sont pas en règle 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires