Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Une grève des agents d’impôts annoncée dès le 19 décembre


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Une-greve-des-agents-d-impots-annoncee-des-le-19-decembre

Les agents des impôts seront à nouveau en grève à compter du 19 décembre prochain. Un énième mouvement d’humeur pour revendiquer la satisfaction de plusieurs doléances touchant à l’exercice de leur fonction.

N’ayant "reçu aucune invitation de la part des autorités pour des pourparlers", suite à un préavis de grève déposé le 2 décembre dernier, le syndicat des agents des Impôts et Domaines au Burkina (SNAID) rentre à nouveau en grève. Pour obtenir satisfaction des points de revendication en vue de meilleures conditions de vie et de travail, le principal syndicat des agents des Impôts et Domaines au Burkina (SNAID), dit maintenir son mot d’ordre de grève.

Cette nouvelle grève est annoncée du 19 au 23 décembre sur toute l’étendue du territoire. "Nous maintenons notre mot d’ordre de grève", a déclaré le secrétaire général adjoint Zakaria Bayiré.
Au nombre des points de revendications, le SNAID exige une "relecture du plan de carrière et la nomination dans les postes vacants", a indiqué son secrétaire général adjoint Zakaria Bayiré. Egalement, "il y a la question des locaux et moyens de travail", a-t-il indiqué, notant que "les bâtiments loués" par l’Etat pour abriter les services des impôts et des domaines, "sont exigües et ne sont pas adaptés". Le SNAID y ajoute, « le manque de moyens matériels et financiers pour faire le travail pose problème".

A en croire le SG du principal syndicat des agents des impôts, "c’est l’occasion pour (eux) de demander à l’autorité de se pencher sur leurs révendications pour qu’à l’avenir les citoyens burkinabè puissent tirer un grand profit ,non seulement de la fiscalité, mais également les personnes qui viennent payer leurs impôts, qu’elles puissent le faire plus à l’aise".

En novembre dernier, plusieurs manifestations dont des séries de sit-in et des grèves, n’ont pas suffi à faire fléchir les autorités du pays, en la faveur de ces travailleurs.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Maroc La formation du nouveau gouvernement s’impose à la Une des quotidiens marocains 
Mali La Conférence d’entente nationale règne sans partage à la Une des journaux maliens 
Sénégal La crise au Parti démocratique sénégalais au menu des quotidiens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Une forte délégation d’hommes d’affaires bientôt à Ouagadougou 
Burkina-Faso Début ce mardi du procès Sergent Sanou Aly et présumés complices 
Burkina-Faso La situation des actes de terrorisme au Burkina au menu des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires