Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Dakar/Pénurie d’eau: le ministre Mansour FAYE indexe le défaut d’alimentation en électricité


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Dakar/Penurie-d-eau:-le-ministre-Mansour-FAYE-indexe-le-defaut-d-alimentation-en-electricite

Les populations de la capitale sénégalaises font face depuis des jours déjà, à une pénurie d’eau. Pour toute explication sur les raisons, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, impute la responsabilité au secteur de l’électricité.

Pour le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour FAYE, la pénurie d’eau que connait plusieurs quartiers de la capitale Dakar, a pour origine, le défaut d’alimentation en électricité de l’usine de Manantali. L’insuffisance énergétique dans ce barrage est à la source du calvaire des dakarois. "Cela est dû à un défaut d’alimentation au niveau du barrage de Manantali. Ce qui a un impact sur le Sénégal, la Mauritanie et le Mali", explique-t-il aux parlementaires, lors d’une interpellation de ces derniers.

Le système hydraulique dakarois, grandement dépendant de Keur Momar Sarr qui l’approvisionne à 50 %, malgré les efforts que dit avoir consenti le gouvernement, reste fragile. Et pourtant, pour arriver à l’autonomisation dudit système, des mesures comme l’autonomisation électrique, le changement de pompe et du groupe électrogène, ont été prise depuis 2013.

D’après le ministre Mansour FAYE, une prochaine augmentation du coût de l’eau est probable. "Nous pratiquons un prix moyen. Ceux qui payaient moins risquent de payer plus. Il y a des localités qui risquent de voir les prix élevés. Des solutions d’entente et équilibrés seront trouvées au prix de la qualité, quantité, disponibilité", a prévenu Mansour Faye. Selon qui cette hausse serait le résultat des opérations d’uniformisation des tarifs de l’eau.

A en croire le ministre, 466 milliards de francs Cfa devront permettre la mise en place de l’usine de dessalement de l’eau de mer, et au projet de Keur Momar Sarr 3.

L'AUTEUR
Alice L.


Autres titres
Maroc Le retour du Maroc à l'UA et l'hécatombe routière à la Une des quotidiens marocains 
Congo, République du Coopération et économie en vedette dans la presse congolaise 
Burkina-Faso La justice militaire monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La sortie médiatique du conseiller spécial d’Adama Barrow fait les choux gras des quotidiens sénégalais 
Sénégal Les quotidiens sénégalais commentent la victoire des Lions face aux Aigles de Carthage à la Can 2017 
Sénégal L’asile proposé à Jammeh et des sujets politiques alimentent les quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires