Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Loi portant statut des magistrats, Forum de Dakar sur la sécurité et politique à la Une


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi APA mettent en exergue le vote, hier, par l’Assemblée nationale de la loi portant réforme du statut des magistrats, contestée par l’Union des magistrats sénégalais (Ums), le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, et la politique.


«Loi portant statut des magistrats votée-Le Gouvernement fait jouer sa majorité mécanique», constate Le Témoin, commentant : «Comme du bétail, les députés ont voté le texte gouvernemental, mais que l’Ums promet de faire face».

Ce qui fait dire à EnQuête que «la loi passe dans le désordre». Avec cette loi, le journal explique que certains magistrats iront à la retraite à 68 ans.

«Vote de la loi polémique sur la réforme de la justice-Les députés installent la justice dans l’incertitude», titre Vox Populi, estimant que le Gouvernement a forcé les barrages.

A la Une de L’As, «l’Ums (entre) dans la radicalisation» en saisissant l’Union internationale des magistrats.

De son côté, Sud Quotidien informe que «les députés pour le retour de la peine de mort» face à la recrudescence des meurtres et de l’insécurité.

Revenant sur Le Forum De Dakar sur la paix et la sécurité, ce journal donne la parole au président Macky Sall qui affirme : «L’extrémisme n’a aucune place en islam».

«Discours au Forum sur la paix et la sécurité-Macky philosophe en islam» ; titre Le Quotidien.

Dans Le Soleil, le chef de l’Etat prône «le renforcement des forces de défense et de sécurité».

Pendant ce temps, Rewmi traite de la visite d’Etat de Macky Sall en France et dénonce «le choix sélectif d’une couverture médiatique». Nos confrères parlent de clientélisme, de clanisme et de parti pris.

«Une communication déclinante et rituelle», note le journal.

«Communication présidentielle-La cellule de la division et de la discrimination», titre Direct-Info, soulignant que la cellule de communication dresse Macky contre une partie de la presse.

En politique, Walfadjri note : «Audience avec Macky-L’opposition prise à son propre jeu».

«Après l’Afp, le Ps…La coalition de Wade éclate en 1000 morceaux-Le Fpdr vire 3 membres qui virent à leur tour (le coordonnateur Diop Decroix», informe Les Echos.



Autres titres
Mali L'espoir d'une solution à la crise du football malien à la Une 
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire L’ex-chef d’Etat Henri Konan Bédié à la Une de la presse ivoirienne 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal L’affaire Khalifa Sall fait les choux gras des quotidiens sénégalais 
Sénégal Crimes contre l’humanité: la perpétuité confirmée pour Hissène Habré 
Sénégal Les faits divers alimentent les quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires