Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Démarrage ce mercredi du procès d’Amadou Sanogo et co-accusés


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Demarrage-ce-mercredi-du-proces-d-Amadou-Sanogo-et-co-accuses

Le procès du chef de la junte militaire a débuté ce mercredi 30 novembre. Aussitôt ouvert, le procès été suspendu pour 48 heures sur demande des avocats de la défense. Le Général Amadou Sanogo est accusé "enlèvement, assassinat et complicité d’assassinat " dans l'affaire dite des militaires bérets rouges.

Suspendue jusqu’à vendredi prochain, c’est ce qu’on retient de l’audience qui s’est tenue ce mercredi à Sikasso dans le sud du Mali. C’est dans cette ville que s’est ouvert le procès d’Amadou Sanogo, ex chef de la junte militaire qui a pris le pouvoir en 2012 au Mali. Avec 16 autres co-accusés il est accusé d’enlèvement, assassinat et complicité d’assassinat dans l’affaire des militaires fidèles au président Amani Toumani Touré retrouvés dans deux charniers en 2013.

Ambiance tendue ce mercredi au sein de la salle aménagée pour accueillir le procès. C’est d’abord lors de la présentation des accusés que les premiers accrocs surviendront. Alors qu’Amadou Sanogo s’identifiait avec son grade de "Général ", le ministère public rétorquera aussitôt que le chef de l’ex junte n’était pas à la barre en tant que " Général " mais en tant que citoyen accusé de crimes et qu’il sera jugé en tant que tel.

S’ensuivent des passes d’armes entre les avocats de la partie civile et les avocats de la défense qui aboutira à la demande de ces derniers d’une suspension de 48 heures. Ceci au motif que le droit à la communication n’a pas été respecté pendant l’instruction de l’affaire. Une requête à laquelle a accédé le président du tribunal.

Le procès le plus suivi en ce moment au Mali reprendra demain vendredi 2 décembre.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
Côte D'Ivoire Philippe Mangou dément avoir déclaré à la CPI que des ex FAFN auraient été pris en compte dans le paiement des primes aux soldats de 2005 à 2009 (Communiqué) 
Côte D'Ivoire Sensibilisation des fonctionnaires sur l’action récursoire: le top départ au Ministère de la Défense 
Inter Deux journalistes français, avec peu éthique, déboutés par la Cour de Cassation française 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali La visite d’IBK à Sikasso à la une des quotidiens maliens 
Mali Infrastructures: l’aménagement de la traversée de Sikasso en 2x2 voies lancé 
Mali Politique, justice au menu des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires