Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Cameroun Bamenda: une manifestation des enseignants anglophones réprimée


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Bamenda:-une-manifestation-des-enseignants-anglophones-reprimee

Après les avocats anglophones qui réclamaient la traduction du texte de l’OHADA en anglais, c’est au tour des enseignants de descendre dans la rue. Le mot d’ordre de grève des enseignants anglophones a viré contre toute attente, en une manifestation de protestation contre les multiples formes de discrimination dont sont victimes les populations anglophones du pays.

A Bamenda, lundi, la capitale de la région du Nord-Ouest, la Cameroon Teacher’s Trade Union (CATTU) qui avait prévu une marche pacifique, a vu celle-ci se transformer en manifestation.
Selon certaines sources, des populations, de la ville de Bamenda se sont joints à cette manifestation. Il était difficile de confirmer si ces manifestants étaient des enseignants ou pas.

Une situation qu’a voulu éviter l’Union des enseignants. Cette manifestation de la population dans la ville a créée une vive tension surtout avec le déploiement des forces de l’ordre et de l’armée dans la ville. Un affrontement a eu lieu entre les populations et les forces de l’ordre.

Ces enseignants revendiquent entre autres, le retrait de tous les enseignants francophones des salles de classes anglophones à l’exception des enseignants bilingues. Le recasement des conférenciers francophones et administrateurs des universités anglo-saxonnes de Bamenda et de Buea.

L’on enregistre pour ce jour, des dégâts matériels importants. Des sources annoncent des blessés graves. Des témoins sur place parlent même de deux morts, sans donner plus de détails. Tard dans la nuit, l’on a noté une accalmie sans que le mot d’ordre de grève illimitée soit levé.



L'AUTEUR
Magnim K.


Autres titres
Maroc Le retour du Maroc à l'UA et l'hécatombe routière à la Une des quotidiens marocains 
Congo, République du Coopération et économie en vedette dans la presse congolaise 
Burkina-Faso La justice militaire monopolise la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Cameroun La guerre contre les dérives sur les réseaux sociaux et la crise anglophone en Une des journaux camerounais 
Cameroun Contre la propagation des fausses nouvelles sur internet, les autorités pensent sévir 
Cameroun 700 agents ont indûment perçus 1,3 milliards sur le dos de l’Etat 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires