Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Un nouveau parti politique est né porter la flamme de l'insurrection


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Un-nouveau-parti-politique-est-ne-porter-la-flamme-de-l-insurrection

La liste des partis politiques au Burkina Faso s’allonge. Le Parti du peuple républicain (PPR) vient de s’ajouter aux formations politiques oeuvrant déjà sur le terrain. Le nouveau parti politique est proche de l’opposition. Ses responsables ce sont des ex-membres de l’Union pour le progrès et le changement (UPC, principal parti de l’opposition), dénonçant une ‘’trahison de l’esprit de l’insurrection populaire’’.

«Le parti du peuple républicain a été créé pour porter l’enthousiasme du peuple insurgé’’. C’est en substance, ce qu’a déclaré le président du parti, Tambi François Kaboré face à la presse

Le nouveau parti politique est dirigé par un bureau de 20 membres. L’ambition, déclinent les responsables, c’est de conquérir le pouvoir d’Etat

’Le PPR n’aurait pas été créé si au lendemain de la victoire du peuple on n’avait pas constaté une certaine trahison de l’esprit de l’insurrection (et) la division des acteurs insurrectionnels (qui) a eu pour conséquence, de fragiliser la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso’’ éclaire Tambi François Kaboré, selon qui, «l’insurrection a eu ses traîtres, ses manipulateurs, ses saprophytes, ses fauchards ».

A en croire Tambi François Kaboré, sa formation politique veut porter l’enthousiasme de tous ceux qui sont convaincus que si les Burkinabè ne travaillent pas ensemble, ils ne profiteront pas ensemble dans la paix, des fruits de leur effort.



Autres titres
Nigéria Le président Muhammadu Buhari de nouveau aux affaires 
Maroc Discours du 20 Août du Roi Mohammed VI : une Adresse à la Nation à teneur hautement africaniste 
Gabon Déclaration du ministère de l’intérieur 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Le décès de Salifou Diallo attriste la Une des quotidiens Burkinabè 
Burkina-Faso Interview de TEBIE Steve Aklesso Secrétaire Général du FESCUAO 
Burkina-Faso Terrorisme, politique et économie dominent la Une des journaux burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires