Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Assemblée nationale: Des dons de portables de 500 000 FCFA font polémique


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Assemblee-nationale:-Des-dons-de-portables-de-500-000-FCFA-font-polemique

Depuis le 10 novembre dernier, ce cadeau aux parlementaires tient le haut du pavé des discussions au Burkina. Les députés burkinabè se seraient laissés dupés par le géant chinois de l’électronique Huawei ? En tout cas, c’est l’interprétation que font juristes et sociétés civiles. Ils accusent les députés de corruption.

En tout 130 tablettes, d’une valeur unitaire de 500 000 FCFA dont le coût global est de 65 millions de FCFA offertes aux députés. Or, une loi, dite d’anti corruption interdit à toute personne publique de recevoir un cadeau dont la valeur est supérieure à 35.000 F CFA.

Abdoul Karim Sango, juriste lui déclare qu’en « acceptant un tel cadeau de la part d'une société privée, les députés et l'Assemblée Nationale tombent sous le coup de la loi contre la prévention et la répression de la corruption ».

«Qu’un gouvernement accepte un cadeau d’une entreprise qui a obtenu un marché au Burkina Faso, d’un montant qui avoisine les 5 milliards, pose problème», s’est offusqué le Réseau national de lutte contre la corruption.

Ce cadeau reçu à bras ouverts par le parlement prouve que la corruption a la peau dure, pire quand elle vient des hommes dits "représentants du peuple".

Ce que déplore le président du Cercle d’éveil, Evariste Konsimbo. «Ce qui est immoral, c’est que l’Assemblée c’est le haut lieu de l’expression de la souveraineté de notre pays et que des pratiques comme ça se fasse, ça donne froid dans le dos», a t-il déploré.

Cette société a décroché quelques jours plutôt un important marché public de l'Etat portant sur près de 5 milliards F CFA pour la réalisation des travaux de construction de la fibre optique (frontière Ghana- Ouagadougou).


L'AUTEUR
Magnim K.


Autres titres
Ghana Kumasi: le Roi du Swaziland aux funérailles de la Reine Mère 
Mali Grève illimitée à partir depuis mercredi pour les magistrats 
Bénin Conditions carcérale: Amnesty accable les autorités béninoises 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Le vote des Burkinabè de l’étranger exposé au président Kaboré 
Burkina-Faso Justice, faits de société et sport, au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso La justice militaire monopolise la Une des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires