Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Un candidat à la présidentielle ghanéenne met à nu la CPI


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Un-candidat-a-la-presidentielle-ghaneenne-met-a-nu-la-CPI

Un candidat à la prochaine élection présidentielle dans son pays rentre en campagne contre la Cour Pénale Internationale, CPI. Hassan Ayariga n’est pas du tout d’accord avec cette justice qu'il juge tournée essentiellement contre les africains.

Président du parti All People’s Congress (APC), Hassan Ayariga a fait savoir à ses militants et autres, que, une fois élu, il veillera à ce qu’aucun Africain ne soit traduit à la Cour Pénale Internationale (CPI). Il a exprimé son intention sur une radio locale où il a exposé son programme de société pour le Ghana.

Cette sortie du politicien ghanéen vient renforcer la thèse de bon nombre d'africains qui pensent que, la CPI est finalement réservée aux africains. Selon le candidat opposant, la CPI n’est pas "juste" dans le traitement qu’elle réserve aux Africains.

Rappelons que, Hassan Ayariga se présente pour la deuxième fois à l’élection présidentielle dans son pays.

La première fois qu’il s’est présenté, remonte en 2012 mais sous la bannière du parti PNC. Seulement , il a été défait lors des primaires et cette année, Ayariga a critiqué le processus électoral. Il rendra ainsi sa démission pour aller créer sa propre formation politique.




Autres titres
Bénin Révocation de Monsieur Casimir SOSSOU des fonctions de Maire de la Commune d'Aplahoué 
Bénin Compte rendu de l'audit technique, financier et juridique du chantier de construction du siège de l'Assemblée nationale à Porto-Novo 
Côte D'Ivoire La révision de la liste électorale fixée du 18 au 24 juin 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Ghana Nana Akufo-Addo lance une initiative visant à offrir 100 000 emplois aux diplômés au chômage à travers le pays 
Ghana Avant de quitter le Ghana, lundi dernier Le président Bédié reçu par le président ghanéen, Nana Akufo Addo 
Ghana Le taux d’inflation en baisse à 10,3% en janvier 2018, le niveau le plus bas depuis 2013 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires