Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Eliminatoires CAN 2017: se faisant passer pour un soldat de l'ONU, un Séléka abat un supporter


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Eliminatoires-CAN-2017:-se-faisant-passer-pour-un-soldat-de-l-ONU,-un-Seleka-abat-un-supporter

La 5ème journée des éliminatoires CAN 2017 opposant à Bangui les Fauves aux Palancas Negras d’Angola a pris une tournure dramatique pour le public sportif centrafricain. Un jeune supporter a été abattu à bout portant par un membre de la milice Séléka. Ce dernier se faisait passer pour un soldat de la force onusienne.

Visiblement il y en a que le retour à la paix n’arrange pas en République Centrafricaine. C’est ce que l’on peut comprendre de l’acte posée par celui qui a été identifié comme un membre de la Séléka, un groupe armé d’obédience musulmane qui opposé au anti-balakas, ces trois derniers années, était au cœur des troubles ethnico-confessionnels qui ont mis à feu et à sang le pays.

Alors que l’heure était à la réjouissance après la large victoire des Fauves, 3 buts à 1 face à l’Angola, un individu à bord d’un véhicule 4X4 floqué des initiales UN pour United Nations (Nations-Unis) a abattu d’une balle à la tête un jeune supporter centrafricain. Si son objectif était de se fondre dans la foule après son forfait et ainsi faire porter le chapeau à la force onusienne déployée en RCA, il n’y parviendra pas. Il sera rattrapé et tabassé par la foule qui a manqué de le lyncher n’eut été l’intervention des FACA et d’éléments des forces internationales, présents sur les lieux. Son interrogatoire permettra d'en savoir plus sur ses réelles intentions et ses commanditaires.

Depuis quelques jours, le ton est en effet monté entre le gouvernement et les ex milices (Seleka et anti -Balaka) en raison du démarrage de l'opération de profilage professionnelle des ex-combattants de laquelle se sentirais exclus certains parmi eux.

L'AUTEUR
Waliyullah T.


Autres titres
République Centrafricaine 500 nouveaux policiers et gendarmes rejoignent les rangs des forces de sécurité centrafricaines 
Burkina-Faso G5 Sahel, l’Alliance Sahel plaide pour un décaissement rapide des fonds 
Bénin Patrick Jean-Baptiste Aho, le nouveau chef d’état-major général des armées 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Justice et sécurité au menu de la presse centrafricaine 
République Centrafricaine 500 nouveaux policiers et gendarmes rejoignent les rangs des forces de sécurité centrafricaines 
République Centrafricaine Sécurité, économie et environnement en vedette dans la presse centrafricaine 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires