Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Rwanda Une pétition de 2 millions de personnes garantira un 3ème mandat à Kagamé ?


Société

Une-petition-de-2-millions-de-personnes-garantira-un-3eme-mandat-a-Kagame-?

Le parlement rwandais accueillera bientôt une requête populaire demandant à offrir un troisième mandat à l’actuel président Paul Kagamé. Deux millions de personnes sont favorables à un troisième mandat du charismatique chef d’État.

Officiellement, environ deux millions de Rwandais, à travers une pétition ont demandé une révision constitutionnelle en vue de permettre, un troisième mandat au président Paul Kagamé.

Vers une modification de la constitution rwandaise ?

Depuis plusieurs mois déjà, des demandes émanant d'individus, de groupes d'individus ou d'associations affluent au Parlement sous la forme de pétitions spontanées. Elles demandent une reforme permettant au président Paul Kagamé de briguer un troisième mandat en 2017.

Pour ce fait, une requête devra être examinée prochainement par le parlement rwandais, pour décider oui ou non, un troisième mandat au président sortant Paul Kagamé. Il s'agit d'une pétition de millions de Rwandais qui va être introduite au Parlement pour permettre cette réforme.

"Nous avons reçu autour de deux millions de demandes de la population" pour la révision de l'article 101 de la Constitution portant sur la limitation du nombre de mandats présidentiels, a déclaré Donatilla Mukabalisa, présidente de la Chambre des députés.

Les populations conscientes d’un bilan positif ?

Il est souvent rare de voir le peuple plaider pour l’octroi d’un autre mandat à son dirigeant. Contrairement à d’autres pays, la révision de la Constitution est source de vives contestations, de la part des populations, la classe politique d’opposition, de la société civile et même de la communauté internationale. Le débat est d'actualité dans plusieurs pays comme le Burundi, la RDC, le Bénin et autres.

Si le Rwanda veut garder son chef d’État, les populations lui reconnaissent peut être des atouts, mais surtout un bilan économique et social, positif.

Paul Kagamé est arrivé au pouvoir quand sa rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) a mis fin au génocide de 1994. Selon l'ONU, ce génocide a fait environ 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi. Il lui est crédité de nombreuses avancées du Rwanda. "Si l'on regarde où le pays était en 1994 et maintenant, les développements sont spectaculaires", a souligné Donatilla Mukabalisa.

Cependant, la Constitution rwandaise limite à deux le nombre de mandats présidentiels et interdit donc en l'état à Paul Kagamé, élu en 2003 et en 2010, de se présenter une troisième fois.

Les deux chambres composant le parlement toutes deux dominées par le parti au pouvoir FPR (Front patriotique rwandais), se prononceront sur les suites à donner à ces pétitions en séance plénière entre le 5 juin et le 4 août, a précisé la présidente de la chambre des députés.

Selon le texte fondamental, l'initiative de la révision constitutionnelle "appartient concurremment au président de la République après délibération du Conseil des ministres", et à chaque chambre du parlement "sur vote à la majorité des deux tiers de (leurs) membres".

Cette révision ne pourra ensuite être adoptée qu'après un vote à la majorité des trois quarts des membres du Sénat et de l'Assemblée nationale, suivi d'un référendum populaire.



Autres titres
Côte D'Ivoire Emploi Jeunes : le ministre Sidi Touré assiste les jeunes en activités 
Burkina-Faso Situation politique nationale et présidentielle française au menu des journaux burkinabè 
Mali sécurité et processus de paix au menu des journaux 
Plus de nouvelles




 2   LE NEGRE | Jeudi, 28 Mai 2015
  Je ne suis pas contre. Mais est-ce que l'élection présidentielle est-elle équitable? Il faut savoir quitter le pouvoir après deux mandats... C'est à la postérité de juger tes actes posés. Kagamé est le seul rwandais compétent. Posons-nous cette question avant toutes manipulations quelconques. Le peuple n'a jamais réfléchi... Regarder même ce qui se passe dans les pays développé. Le peuple c'est une sorte de bêtes de somme malléable, manipulable à merci... Versatile, il l'est aussi.

 1   Poliment Votre | Jeudi, 28 Mai 2015
  Et pourquoi les togolais font tant de tapage?????
RECHERCHE
Rwanda LE Pape François demande pardon à Kagamé pour les manquements de l’Eglise 
Rwanda Génocide : après les excuses des évêques rwandais, Kigali exige ceux du Vatican 
Rwanda Le franco-rwandais Gaël Faye, lauréat du prix Goncourt des lycéens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires