Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Soudan Les négociations de paix ajournées pour consultations


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Les négociations de paix dirigées par l'Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD) pour le Soudan du Sud à Addis-Abeba ont été ajournées pour consultations, a annoncé lundi l'IGAD dans un communiqué.

Les négociations lancées samedi à Addis-Abeba tentent pour la première fois de réunir les leaders du SLPM (anciens prisonniers), les partis politiques, la société civile et les organisations religieuses, à la table des négociations, aux côtés du gouvernement du Soudan du Sud et du SPLM/A, a indiqué le communiqué.
Le communiqué a également fait savoir que le SPLM/A n'avait pas participé aux négociations.
Pendant l'ajournement, les envoyés spéciaux de l'IGAD continueront à mener des consultations élargies avec les acteurs sud-soudanais, les leaders de la région de l'IGAD, l'Union Africaine, le Conseil de sécurité des Nations Unies et les autres amis et partenaires du Soudan du Sud, a indiqué le communiqué.
D'après le communiqué, l'IGAD et ses partenaires internationaux agissent rapidement pour appliquer la Résolution 2155 de l'ONU avec le déploiement de la Force de protection régionale avec un nouveau mandat pour protéger les civils, renforcer le MVM et assurer un accès humanitaire sans entrave ainsi que la protection des couloirs humanitaires.
Pendant la même période, les acteurs concernés apporteront leurs commentaires sur le projet de cadre pour les négociations politiques en vue d'une résolution de la crise au Soudan du Sud.
Les acteurs concernés sont également appelés à préparer la prochaine phase des négociations afin d'arriver à achever le dialogue sur la formation d'un gouvernement de transition d'unité nationale dans les soixante prochains jours.
La médiation menée par l'IGAD appelle les dirigeants politiques de Soudan du Sud à assumer leurs responsabilités avec la même détermination que leurs voisins et la communauté internationale appordent à la situation tragique, a ajouté le communiqué. Fin



Autres titres
Nigéria Lutte contre la corruption : une décision de Buhari qui ne fait pas l’unanimité 
Guinée Équatoriale Indépendance : une grâce présidentielle pour 81 prisonniers 
Côte D'Ivoire Elections locales : vigilance aux ressortissants français 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Soudan Regret et mécontentement contre le décret de Trump 
Soudan Omar El Bechir réajuste son gouvernement 
Soudan Soudan: le président Béchir remporte la présidentielle avec 94,5% des voix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires