Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Une subvention de 9,7 millions d’euros obtenue de l’AFD pour l’amélioration du réseau de transmission


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Une-subvention-de-9,7-millions-d-euros-obtenue-de-l-AFD-pour-l-amelioration-du-reseau-de-transmission

Le commerce d’énergie inter-africain s’accroît grâce à l’augmentation de la puissance et l’amélioration du réseau de transmission de nombreux pays producteurs. Le Ghana qui est l’un des principaux fournisseurs de l’Afrique de l’Ouest vient de bénéficier de l’appui de l’AFD dans ce sens.

L’Agence française de développement vient d’allouer une subvention de 9,7 millions d’euros au Ghana pour l’amélioration de son réseau électrique. Les fonds iront au profit de la Ghana Grid Company (GRIDCo) qui les utilisera pour des travaux sur la ligne d’interconnexion entre le Ghana et le Burkina Faso.

Ils serviront plus spécifiquement à l’augmentation des capacités de la ligne de transmission de 161 kV qui s’étend sur 18 km entre les localités d’Ahodowo et d’Anwomaso dans la ville de Kumasi.

Ces travaux permettront d’une part d’accroître l’accès à l’électricité dans le nord du pays et d’autre part d’augmenter les capacités d’exportation d’électricité du Ghana vers le Burkina Faso. Ils appuieront également le transfert de l’énergie du sud du pays vers le Burkina par le biais de la ligne de transmission réunissant les villes de Bolgatanga et de Kumasi tout en réduisant les pertes en ligne.

« Ce financement de l’Union européenne représente un apport significatif à notre quête de demeurer un leader de la transmission électrique dans la sous-région. Notre relation de longue date avec l’UE à travers l’AFD continue d’être précieuse dans la fourniture d’une électricité de qualité en Afrique de l’Ouest conformément à l’Objectif de développement durable n° 7 », a affirmé Jonathan Amoako-Baah, le directeur exécutif de GRIDCo.

Le pays exporte de l’énergie vers l’ensemble de ses voisins. En 2019, il a exporté près de 10 % de sa production nationale. Une belle performance pour un marché qui était encore en 2000, un importateur net et qui a été rendue possible grâce à une croissance annuelle moyenne de 6,2 % de sa puissance installée au cours des 20 dernières années. La puissance électrique du pays est, en effet, passée de 1 652 MW en 2000 à 5 172 MW en 2019.

Gwladys Johnson Akinocho



Autres titres
Burkina-Faso Assurance agricole: 107 producteurs sinistrés indemnisés 
Bénin Aménagements hydro-sylvio-agricoles: les chantiers financés par l’UEMOA bientôt rétrocédés au Gouvernement au profit des bénéficiaires 
Cameroun Olounou-Oveng: un contrat signé pour la construction de 70km de routes 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Ghana Le Parlement ferme ses portes suite à une épidémie de covid-19 parmi les députés et le personnel 
Ghana Une subvention de 9,7 millions d’euros obtenue de l’AFD pour l’amélioration du réseau de transmission 
Ghana Elections 2020: cinq morts dans les violences électorales (Police nationale) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires