Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Vers une formation de qualité des jeunes pour la professionnalisation de la protection du patrimoine culturel


Culture

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Vers-une-formation-de-qualite-des-jeunes-pour-la-professionnalisation-de-la-protection-du-patrimoine-culturel

Le jeudi 26 Novembre 2020 à Tombouctou (Mali), le projet de création d’une filière de formation en DUT sur les métiers du livre option manuscrits anciens a été officiellement lancé sous la présidence effective de Monsieur le Gouverneur de Tombouctou, du Chef de bureau et Représentant de l’UNESCO au Mali, du Chef de bureau de la MINUSMA à Tombouctou, du Conseiller technique du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du Directeur Général de l’Institut des Hautes Études et de Recherches Islamiques Ahmed Baba de Tombouctou (IHERI-ABT) et de la Représentante du Centre pour l’Etude des Cultures Manuscrites CSMC de l’université de Hambourg.

Ce projet, d’une durée de douze (12) mois acquis grâce au financement de la MINUSMA, a pour objectif de former les premiers cadres techniques capables de contribuer à la mise en œuvre d’une politique de sauvegarde, de traitement et de valorisation des manuscrits anciens.

Monsieur Diagayété, Directeur Général de l’IHERI, a magnifié le partenariat avec l’UNESCO afin de garantir une formation de qualité aux étudiants qui respecte les normes et standards internationaux.

Monsieur Riccardo Maia, dans son mot introductif a rappelé le rôle essentiel de la MINUSMA dans la restauration des services de l’état et la consolidation de la paix.

Monsieur Edmond Moukala, Chef de bureau de l’UNESCO au Mali, a mis l’accent sur l’importance de la valorisation du riche patrimoine de Tombouctou, sur la contribution des résultats de ce projet à l’agenda 2030 et sur les approches pédagogiques innovantes qui seront mises en pratique durant ce projet. Il a rappelé l’importance de doter les jeunes du Mali des opportunités d’une formation de qualité en vue de leur autonomisation pour lutter contre l’extrémisme violent et pour contribuer à l’édification d’un Mali de paix en phase avec le développement durable.

Pour son allocution de lancement, Monsieur le Gouverneur a remercié le partenaire financier du projet, la MINUSMA, le partenaire technique, l’UNESCO ainsi que toutes les parties prenantes de ce projet. Il a réitéré l'engagement du Gouvernement à œuvrer pour un retour définitif de la paix à travers la prise en charge des jeunes dans la formation, la lutte contre le chômage.

L'AUTEUR
Unesco


Autres titres
Congo RDC Création de deux prix littéraires par le Président Félix-Antoine Tshisekedi 
Bénin Le "mur du patrimoine", nouvelle attraction culturelle et touristique au cœur de Cotonou 
Niger Bientôt l'Ecole de Comédie et des Arts à l’initiative du ‘’Gondwanais’’ Mamane 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Dialogue social: le Président Bah N’DAW reçoit les représentants des familles fondatrices et des leaders religieux 
Mali La communauté musulmane débute ce mardi le mois du ramadan 
Mali Ramadan 2021: la DGCCC fixe les prix du riz, sucre, de l'huile et du pain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires