Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Election présidentielle: le chef de l’ONU appelle à un scrutin pacifique


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Election-presidentielle:-le-chef-de-l-ONU-appelle-a-un-scrutin-pacifique

À la veille de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire prévue ce 31 octobre, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a demandé vendredi à tous les Ivoiriens de veiller à ce que le scrutin se déroule de manière pacifique.

« Le Secrétaire général exhorte tous les leaders politiques et d’opinion, ainsi que leurs partisans, à s’abstenir de toute incitation à la violence, de répandre la désinformation et d’utiliser des discours de haine », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

« Il encourage les autorités, y compris les forces de sécurité, à créer un environnement sûr et à protéger et faire respecter les droits de l'homme durant le processus électoral », a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU encourage vivement les dirigeants politiques et leurs partis à résoudre tout différend qui pourrait survenir par le dialogue. « Il réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir les efforts du pays visant à consolider les acquis démocratiques et la cohésion nationale », a conclu le porte-parole.

La semaine dernière, le Secrétaire général de l’ONU avait déjà demandé aux leaders politiques et d’opinion en Côte d’Ivoire de rejeter « tous discours haineux et incitations à la violence d’inspiration politico-ethniciste ».

Mardi, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), dirigé par Michelle Bachelet, avait dénoncé les discours de haine à relent ethnique pendant la campagne électorale.

L’ONU redoute surtout les conséquences de tels propos sur le terrain. « Nous appelons toutes les parties à s’abstenir d’utiliser un langage discriminatoire et provocateur avec des affiliations ethniques qui pourrait conduire à davantage de divisions dans la société et, en fin de compte, à la violence », avait déclaré Ravina Shamdasani, une porte-parole du HCDH.



Autres titres
Burkina-Faso 'Je serai le président de tous les Burkinabè' Roch M.C. Kabore 
Burkina-Faso Déclaration du gouvernement sur les élections couplées du 22 novembre 2020 
Burkina-Faso Élections présidentielle et législatives: Roch Marc Christian Kaboré ont voté dimanche 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Amélioration de l’employabilité des jeunes: bientôt 500 jeunes formés aux métiers de la Mer et de l’industrie 
Côte D'Ivoire Energie, marchés publics : Moussa Sanogo obtient le vote de deux projets de loi au Sénat 
Côte D'Ivoire Communiqué du conseil des ministres du mercredi 25 Novembre 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires