Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Le FMI approuve une nouvelle enveloppe de 27 millions $ pour le Mali


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-FMI-approuve-une-nouvelle-enveloppe-de-27-millions-$-pour-le-Mali

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, hier, le décaissement d’une nouvelle enveloppe de 27,67 millions $ (environ 16 milliards FCFA) en faveur du Mali. Le feu vert a été donné à l’issue de la première revue des résultats obtenus par le pays d’Afrique de l’Ouest dans le cadre de son programme appuyé par un accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

Cette enveloppe qui s’ajoute à un premier décaissement qui a eu lieu immédiatement après l’approbation du programme fin août 2019, porte le total des décaissements au titre de l'accord, à environ 55,26 millions $.

Le quitus du conseil d’administration du fonds a été motivé par les « importants progrès » réalisés par Bamako dans la mise en œuvre du programme, malgré de « redoutables problèmes sécuritaires », a fait savoir Tao Zhang (photo), directeur général adjoint et président par intérim du FMI.

Selon le responsable, l’argent servira à soutenir « un engagement continu en faveur de politiques et de réformes saines », avec comme priorité immédiate : la préservation des dépenses sociales et de développement face aux pressions des dépenses sécuritaires de plus en plus croissantes. Le renforcement de la mobilisation des recettes, de la gestion des finances publiques, de la gouvernance, de la lutte contre la corruption et le redressement financier de la compagnie nationale d’électricité, devraient constituer, selon l’institution de Bretton Woods, les autres principales priorités à court terme de Bamako.

Fiacre E. Kakpo



Autres titres
Côte D'Ivoire Infrastructures: le Terminal céréalier va accroître la compétitivité du port d’Abidjan, indique le ministre Amadou Koné 
Mali Infrastructures routières: la route Kaloumba-Nara coûtera plus de 17 milliards 
Afrique de l'Ouest La fermeture des frontières avec le Nigeria fait chuter les achats de riz asiatique (Osiriz) 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali Mopti, Konna, Ségou: le Ministre Jean-Claude Sidibé appréhende les activités en cours et le potentiel des centres de formation 
Mali Infrastructures routières: la route Kaloumba-Nara coûtera plus de 17 milliards 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du Mercredi, 15 janvier 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires