Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon L’UE va financer la formation de près de 17 000 jeunes gabonais dans les secteurs clés de l’économie


Politique

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
L-UE-va-financer-la-formation-de-pres-de-17 000-jeunes-gabonais-dans-les-secteurs-cles-de-l-economie

Le partenariat entre le Gabon et l’Union européenne (UE) repart sur les chapeaux de roue. Quelques jours après la relance du dialogue entre les deux parties, l’institution européenne vient d’ouvrir un de ses chantiers inscrits dans sa nouvelle feuille de route pour le Gabon.

Il s’agit du Projet d’appui à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes (AFIP). Ce projet met un accent particulier sur l’autonomisation des jeunes gabonais. Son lancement a été acté, mercredi 27 novembre 2019, avec la signature d’une convention de financement du programme « Cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon » entre le gouvernement gabonais et l’UE. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED).

Dans le cadre de ce projet près de 17 000 jeunes gabonais économiquement faibles, âgés de 16 à 35 ans, seront ainsi formés dans les secteurs clés de la diversification de l’économie par le biais du développement et d’équipement d’incubateurs sectoriels dans les neuf provinces du pays.

La convention a été signée par le ministre gabonais de l’Economie, Roger Owono Mba et l’ambassadeur de l’UE au Gabon, pour Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC, Rosario Bento Pais, au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

« Il est important de doter les jeunes gabonaises et gabonais de compétences complémentaires pour les aider à trouver un emploi et/ou créer leur propre emploi. Notre appui permettra aux bénéficiaires de mieux saisir les opportunités d’emploi dans leur communauté et leur ville, de devenir plus autonomes financièrement, de savoir mieux répondre à la demande des entreprises ou encore de développer des compétences et connaissances spécifiques dans le secteur qu’ils auront choisi », a indiqué Rosario Bento Pais.

Stéphane Billé



Autres titres
Côte D'Ivoire Moussa Sanogo décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques 
Congo RDC Les présidents de l'assemblée nationale et du sénat au palais présidentiel. 
Côte D'Ivoire Election présidentielle 2020: le gouvernement et les partis politiques reprennent le dialogue sans préalable 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Gabon Vague de disparitions d’enfants: les femmes dans les rues ce lundi 
Gabon Obsèques de la chanteuse Maman Dédé: le Gouvernement était présent 
Gabon Un accident de la route a fait 15 blessés graves à Libreville 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires