Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Deux ministres à l’Académie Tola Koukoui


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Deux-ministres-a-l-Academie-Tola-Koukoui

L’acteur et promoteur culturel béninois Tola Koukoui a reçu, le vendredi 1er novembre 2019, deux ministres du gouvernement du Bénin, dans son académie à Cotonou.

Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola et son collègue de la Communication et des Postes, Alain Orounla, sont allés visiter l’Académie Tola Koukoui. Au terme de leur visite, les deux autorités sont convaincues du rêve en début de réalisation dans ce centre pour le développement d’industries culturelles rapporteuses de devises au Bénin, et promettent l’accompagnement de l’Etat. Tola Koukoui, à l’occasion, leur a présenté l’initiative et fait d’eux, des témoins des premiers actes concrets dans ce cadre. « Je suis ici pour apporter tous les encouragements du gouvernement », dira le ministre Abimbola.

L’Académie Tola Koukoui, c’est deux compartiments. «Il y a une partie production télévision cinéma, et à côté, une école », indique le promoteur en introduction de sa présentation. «Notre vocation, c’est former, créer et diffuser professionnellement pour développer au Bénin, dans notre domaine -les arts de la scène et visuels –théâtre, danse, musique, cinéma, télévision, ndlr-, des industries culturelles rapporteuses de devises », ajoute-t-il.

C’est un centre pour l’enseignement des fondamentaux des différents métiers des arts et pour la production et la mise sur le marché national et international de produits bancables. Tola Koukoui insiste sur le volet création de devises dans cette académie. «Ce n’est pas un investissement à fonds perdu», défend-t-il. L’ambition, résume-t-il, c’est non seulement de créer des emplois mais aussi de faire du Bénin une des vitrines culturelles de l’Afrique. Après cette présentation à la salle polyvalente de l’académie, les ministres ont visité le studio de doublage et de post synchronisation puis la salle de convivialité.

« Le gouvernement sera très attentif à ce qu’ils font et encouragera la qualité et l’excellence », répond le ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola. Ceci, à l’en croire, surtout pour accompagner cette dynamique de création d’industrie culturelle porteuse de devises.



Autres titres
Burkina-Faso Pneus brûlés sur les routes: l'interpellation du ministre Eric Bougouma 
Bénin Cybercriminalité: les Gaymen défient la Police Républicaine 
Inter L’autonomisation des femmes est cruciale pour réaliser un développement durable– Amina Mohammed 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Bénin Cybercriminalité: les Gaymen défient la Police Républicaine 
Bénin Bénin Enseignement supérieur : 72, 21% de taux de réussite à l’examen de licence 2019 
Bénin Financement de la Bad : Neuf projets approuvés pour la période 2017-2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires