Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée-Bissau Election présidentielle : Appel de l'ONU APPELLE au maintien de la date


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Election-presidentielle :-Appel-de-l-ONU-APPELLE-au-maintien-de-la-date

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé vendredi, dans une déclaration adoptée à l'unanimité de ses 15 membres, au respect de la date de l'élection présidentielle en Guinée-Bissau, en rejetant le changement de pouvoir décidé par son président.

En début de semaine, ce dernier, José Mario Vaz, a limogé son Premier ministre, remplacé jeudi par un nouvel exécutif. L'adoption de la déclaration du Conseil de sécurité fait suite à une réunion à huis clos jeudi soir de cette instance, convoquée à la demande des trois membres africains de l'instance (Afrique du Sud, Côte d'Ivoire, Guinée équatoriale). Une nouvelle session du Conseil de sécurité sur ce pays est prévue lundi matin.

Le Conseil "exprime sa profonde préoccupation face à la situation politique et sociale" dans le pays. Il "appelle le président José Mario Vaz et le gouvernement dirigé par le Premier ministre Aristides Gomes, chargé de conduire le processus électoral, à résoudre leurs divergences dans un esprit de respect et de coopération", précise la déclaration du Conseil qui semble ainsi ignorer le changement d'exécutif décidé jeudi.

Il "exhorte les acteurs politiques de Guinée-Bissau à observer la plus grande retenue, s'abstenir de recourir à la violence ou d'inciter à la haine, et à privilégier le dialogue comme seul moyen de résoudre leurs divergences et préserver la paix et la sécurité dans le pays", ajoute la déclaration.

Le Conseil de sécurité souligne "la nécessité urgente de tenir le scrutin présidentiel le 24 novembre comme convenu, afin d'achever le cycle électoral permettant un transfert pacifique du pouvoir au président qui sera élu", indique aussi le texte. Rappelant qu'il peut prendre des sanctions à l'égard de ceux qui déstabilisent le pays, le Conseil de sécurité salue enfin la "stricte neutralité" observée jusqu'à présent par l'armée et les forces de sécurité.



Autres titres
Côte D'Ivoire Processus électoral: Le ministère de l’Intérieur et la CEI affinent leur collaboration 
Afrique du Sud Gouvernance publique : Un député de l'ANC arrêté pour corruption 
Bénin Armée et police : Plus de 1000 agents à recruter 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Guinée-Bissau Trafic de drogue : Un nigérien condamné à 15 ans de prison 
Guinée-Bissau Election présidentielle : Appel de l'ONU APPELLE au maintien de la date 
Guinée-Bissau Crise : Le président José Mario Vaz désavoué par l'ONU et l'Union africaine 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires