Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Nigéria La police ferme une autre école coranique


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-police-ferme-une-autre-ecole-coranique

La police nigeriane a entrepris une opération de perquisition de plusieurs écoles coraniques. Après les découvertes de deux centres islamiques qui faisaient subir de sévices corporels à plusieurs personnes dont des enfants, à Kano, une autre école islamique a été ce lundi fermé après le passage de la police.

Plusieurs apprenants d’un centre islamique à Kano, dans le nord du Nigéria, ont été remis à leurs parents après que les exploitants ont fermé les portes suite à une descente policière. Le propriétaire de l’école, Sheikh Muhammad Aminu Abubakar, a déclaré à la BBC Hausa que près de 100 étudiants avaient été remis à leurs parents qui les avaient conduits à l’établissement. Il a ajouté que les dirigeants de la communauté avaient conseillé au centre de fermer par précaution, même s’il avait nié avoir fait subir des mauvais traitements. Selon BBC, il s’est dit « choqué et consterné par la découverte d’abus commis dans d’autres centres perquisitionnés par la police ces dernières semaines ».

Sheikh Muhammad Aminu Abubakar a déclaré à BBC « qu’ils avaient eu recours aux services de conseil et aux enseignements religieux pour réhabiliter les étudiants et non à torturer dans son propre centre correctionnel ». Les autorités nigérianes ont récemment intensifié leurs raids sur les centres pénitentiaires religieux accusés d’avoir torturé leurs captifs. Quatre installations de ce type ont été fermées en moins d’un mois et environ un millier de captifs ont été libérés. Les détenus ont confié avoir été torturés, enchaînés et certains ont affirmé avoir été victimes d’abus sexuels. Les opérateurs des établissements correctionnels fermés ont été arrêtés – certains ont déjà été accusés de tortures et exploitent illégalement les soi-disant centres de rééducation.



Autres titres
Côte D'Ivoire Suspension de médias: les journalistes annoncent une grève de la faim devant le siège de l’ANP 
Inter Protéger les travailleurs et les entreprises face à la prolifération des plateformes numériques (OIT) 
Ouganda Le gouvernement investit 14 milliards de shillings dans un projet de formation professionnelle 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Nigéria Un rapport d’expertise confirme le blocage délibéré d’un site d’information 
Nigéria Nominations: Buhari remplace les chefs corps des armées 
Nigéria La Banque centrale libèrera 300 000 tonnes de maïs en février pour réduire la hausse des prix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires