Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Kenya Telkom se sépare de 575 employés dans le cadre de sa restructuration


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Telkom-se-separe-de-575-employes-dans-le-cadre-de-sa-restructuration

L’opérateur de téléphonie mobile Telkom Kenya a procédé à une réduction de son personnel dans le cadre de la restructuration initiée par la fusion avec son concurrent Airtel. C’est au total 575 employés qui ont été remerciés par l’entreprise. Cette compression de la masse salariale de Telkom répond à un souci de redondance de postes.

Selon Mugo Kibati, le président directeur général de la société télécoms, des consultations visant à assurer la transparence du processus de séparation seront menées au cours des 30 prochains jours. Toutefois, la coentreprise pourrait envisager d'offrir un emploi à certains employés remerciés, « sous réserve des postes disponibles dans la nouvelle organisation et des personnes répondant aux critères de recrutement », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

L’opération de restructuration à large échelle conduite actuellement par Telkom-Airtel a pour objectif unique de remettre la co-entreprise sur le chemin de la croissance. Asphyxiés par Safaricom qui contrôle près de 75% du marché télécoms national, et qui ne cesse de croître, Airtel et Telkom sous pression, doivent non seulement trouver un moyen de redynamiser leurs activités télécoms mais réduire également leurs dépenses opérationnelles.

C’est la seconde grande opération de compression d’effectifs menée par Telkom depuis 2016. Il y a quatre ans, la société s’était séparée de 500 employés dans un souci de rationalisation de ses effectifs, suite à l’accord d’acquisition par Helios Investment Partners des 70% de part d’Orange. A ce jour, c’est près de 1100 employés qui ont quitté Telkom.



Autres titres
Cameroun Paul Chouta, bientôt deux ans de prison pour diffamation 
République Centrafricaine Dialogue républicain: consultations de autorités locales de la ville de Bangui et environs 
Côte D'Ivoire Les cours arrêtés à Bouna du fait de canari maculé de sang et d’oiseau mort devant le bureau du principal 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Kenya Kenya Airways augmente sa capacité de fret pour venir en aide à l’industrie floricole 
Kenya Plus de 1,2 million de ménages laissés dans le noir au cours des trois dernières années 
Kenya La centrale géothermique de Menengaï, financée par la BAD évite une grave pénurie d’électricité à 500 000 ménages 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires