Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Les pro-Gbagbo en Côte d’Ivoire pour l’extradition de Compaoré


Justice

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer
Les-pro-Gbagbo-en-Cote-d-Ivoire-pour-l-extradition-de-Compaore

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Affi N’Guessan, a déclaré, mercredi à Ouagadougou, que les Pro-Gbagbo ont demandé aux autorités ivoiriennes de donner une réponse favorable à la demande d’extradition de l’ex-président burkinabè, Blaise Compaoré, visé par un mandat d’arrêt international.

"Nous avons déjà produit une déclaration au niveau du FPI pour demander aux autorités ivoiriennes de se conformer, d’accepter et de faire en sorte que le président Compaoré soit mis à la disposition de la justice burkinabè", a déclaré, M. Nguessan, à l’issue d’une audience avec le président nouvellement élu du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré.

L’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré qui vit depuis sa chute en octobre 2014, est visé depuis début décembre 2015 par un mandat d’arrêt international, dans le cadre du dossier de l’assassinat en 1987 de Thomas Sankara, lors d’un coup d’Etat qui a porté M. Compaoré au pouvoir.
"Je pense que lorsqu’il y a ces genres de dossiers, aucun responsable ne doit fuir ses responsabilités. Il faut l’assumer, il ne faut pas craindre la justice de son pays. Il faut se mettre à sa disposition. Il faut que la vérité éclate", a répété le responsable du parti de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, présentemment dans les mains de la justice internationale à la Haye, suite à la crise post-électorale en 2010.

La Côte d’Ivoire, pays voisin du Burkina Faso, a vécu en 2002, une crise politico-militaire, qui a mis à mal le régime de Laurent Gbagbo par une rébellion conduite par Guillaume Soro, avec le soutien de Blaise Compaoré.

Selon M. Nguessan, les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ont besoin d’être assainies et renforcées.
"Il y a un certain nombre de dossiers qui existent à l’heure actuelle qui feront certainement l’objet de discussions", a-t-il dit, faisant référence à des présumés bandes d’appels téléphoniques entre l’ex-ministre des Affaires étrangères du Burkina, Djibril Bassolé et le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro dans leur rôle dans le putsch manqué de septembre dernier.



Autres titres
Burkina-Faso Le tribunal de grande instance de Ouaga II opérationnel 
Côte D'Ivoire La CPI confirme l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé 
Algérie Khaled Drareni sera rejugé 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Construction du pipeline Export Niger-Bénin: les travaux officiellement lancés 
Afrique de l'Ouest Le Niger va consacrer 15 % du budget national à l’agriculture sur les 5 prochaines années 
Afrique de l'Ouest Sécurité alimentaire: une conférence internationale sur le système ouest-africain de stockage à Accra 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires