Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mozambique Le FMI prévoit une croissance de 7% en 2015 puis une moyenne de 8% jusqu'en 2020


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-FMI-prevoit-une-croissance-de-7%-en-2015-puis-une-moyenne-de-8%-jusqu-en-2020

Le Fonds monétaire international a estimé, le 12 mai, que le Mozambique devrait enregistrer une croissance économique de 7% en 2015 puis une moyenne de 8% par an jusqu'en 2020, grâce notamment aux investissements colossaux prévus dans le bassin gazier du Rovuma (nord-est).

"La situation économique est favorable, avec un fort taux de croissance de 7%. Alors que l'impact des inondations de cette année est modéré, le Mozambique devrait rester l'une des économies les plus dynamiques du continent africain", a estimé le représentant du FMI sur place, Alex Segura-Ubiergo.

"Le grand défi qui se pose au Mozambique dans les cinq à six prochaines années, avant l'arrivée des recettes issues des ressources naturelles, est de continuer à sécuriser les investissements, par une gestion budgétaire prudente et l'attrait d'investisseurs privés", a ajouté M. Segura-Ubiergo à l’issue d’une mission d'évaluation du Fonds.

Des géants internationaux des hydrocarbures, dont les groupes italien ENI et américain Anadarko, devraient investir une centaine de milliards de dollars dans le bassin du Rovuma où d’immenses réserves gazières offshore ont été découvertes.

Ces réserves pourraient catapulter le Mozambique au rang de troisième exportateur de gaz naturel liquéfié au monde, tandis que de gigantesques réserves de charbon commencent à être exploitées au nord-ouest du pays.

M. Segura-Ubiergo a, d’autre part, minimisé les craintes exprimées récemment par l'organisation Groupe mozambicain de la dette qui considère que la dette publique du pays est revenu aux niveaux alarmants de la crise des années 1980."Le budget 2015 approuvé par l'Assemblée nationale mozambicaine est compatible avec les niveaux d'endettement nécessaires pour maintenir la stabilité macro-économique du pays", a t-il assuré.

Le représentant du FMI a par ailleurs salué le Mozambique pour avoir été le premier pays d'Afrique subsaharienne à demander et publier une évaluation du FMI de sa transparence fiscale, notant cependant que des efforts restent à faire en ce qui concerne la gestion des entreprises publiques ou les partenariats public-privé.



Autres titres
Afrique Le 123ème Conseil d’Administration de la BOAD autorise de nouveaux engagements pour un montant global de 95 milliards FCFA 
Gabon Vaste campagne de contrôles des prix et des stocks de produits de consommation 
Afrique Intégration régionale: inauguration du pont de Kazungula entre la Zambie et le Botswana pour intensifier les échanges commerciaux en Afrique australe 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mozambique 250.000 enfants déplacés menacés par la malnutrition et des maladies mortelles (UNICEF) 
Mozambique La baisse des activités touristiques a entraîné la suspension du tiers des emplois du secteur (syndicat) 
Mozambique Contestation : Le principal parti d'opposition fait appel du résultat des élections 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires