Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sierra Leone L'opposition donne un ultimatum et appelle à la désobéissance civile


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-opposition-donne-un-ultimatum-et-appelle-a-la-desobeissance-civile

Lors d'une sortie médiatique, le principal parti de l'opposition politique sierra léonaise a une fois encore manifesté son désaccord vis-à-vis du limogeage du vice-président de la République. L'opposition donne 7 jours au gouvernement pour revenir sur sa décision et appelle les siens à la désobéissance civile.

Violation de la constitution

Pour rappel, le chef de l’État de la Sierra-Leone s'est débarrassé de son vice-président la semaine dernière. Celui-ci était accusé d'avoir incité à la violence et chercherait à former un nouveau parti. En plus d'être limogé de la vice-présidence, Samuel Sam-Samana a été expulsé du parti au pouvoir.

Pour l'opposition, il s'agit bien là d'une "violation fondamentale" de la Constitution du pays. Ainsi, Sulaiman Banja Tejan-Sie, secrétaire général nation du SLPP, le principal parti de l'opposition politique, a déclaré avoir saisi la Cour suprême de la Sierra Leone sur le sujet.

Appel à la désobéissance

Le Sierra Leon Peoples's Party (Parti populaire de Sierra Leone), ne veut pas s'arrêter à cette action devant la Cour suprême du pays. Il appelle également les parlementaires à la désobéissance civile, partout où ils rencontreront le président Koroma et son nouveau vice-président.

Par ailleurs le SLPP accorde un ultimatum de 7 jours aux autorités sierra léonaises pour revenir sur la décision du limogeage de Sam-Sumana.

Du côté du gouvernement, l'inquiétude n'est pas à l'ordre du jour. En réponse à l'opposition, le porte-parole du gouvernement Abdulai Bayraytay a déclaré que le chef de l’État accorde à tous et à chacun de s'exprimer et d'exposer son point de vue, du moment où ce droit s'exerce dans la légalité. Il faut donc croire que le président Koroma arrivé au pouvoir en 2007 et réélu en 2012, ne changera d'avis de sitôt.



Autres titres
Côte D'Ivoire Moussa Sanogo décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques 
Congo RDC Les présidents de l'assemblée nationale et du sénat au palais présidentiel. 
Côte D'Ivoire Election présidentielle 2020: le gouvernement et les partis politiques reprennent le dialogue sans préalable 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sierra Leone Freetown/Investiture: le nouveau président Julius Maada Bio invite Alpha Condé le 12 mai 
Sierra Leone Le bilan des inondations à Freetown dépasse les 400 morts 
Sierra Leone Inondation meurtrière à Freetown: plus de 300 morts et d'importantes pertes enregistrés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires