Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Djibouti Les tournois sportifs de Ramadan déchaînent les passions


Société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Comme chaque année durant le mois de Ramadan, les tournois sportifs sont à Djibouti la principale attraction de ce mois sacré après les prières nocturnes du "Tarawih".

Bien que cela paraisse paradoxal, dans ce petit pays de la Corne d'Afrique, le Ramadan est bel et bien la saison par excellence des tournois sportifs.
Organisées par les associations des quartiers en partenariat avec le secrétariat d'Etat djiboutien à la Jeunesse et aux Sports, ces rencontres sportives qui se tiennent sur l'ensemble du territoire de ce pays déchaînent les passions durant ce mois de Ramadan.
Il faut dire que pour beaucoup des Djiboutiens, l'après-midi, le sport est pratiqué pour tromper la soif et la faim, la nuit, c'est la meilleure façon de veiller en entretenant son corps. Et l' après-midi comme la nuit, les tournois sportifs déplacent toujours des foules immenses en cette période de jêune.
En effet, le mois béni de Ramadan est l'occasion pour les jeunes djiboutiens d'organiser des tournois sportifs dans la capitale et les centres urbains des régions de l'intérieur. Les compétitions se tiennent un peu partout dans Djibouti-ville et mobilisent dès 17 heures un monde fou jusqu'à la rupture du jeûne. Elles se poursuivent tous les soirs à partir de 19 heures.
Il convient de souligner que ces tournois de Ramadan sont devenus une véritable tradition au fil des années. Ces rencontres ne regroupaient que des jeunes footballeurs, il y a vingt ans. Des poussins, minimes, cadets, juniors et seniors s'affrontaient jadis à tour de rôle sur des terrains vagues dans les quartiers populaires.
Aujourd'hui, ce sont des jeunes qui organisent les tournois de Ramadan, sauf que les joutes footballistiques durant ce mois béni se déroulent parfois sur les aires de jeux des centres communautaires. Leur succès rejaillit sur les pratiquants des autres disciplines sportives qui ont été initiées ces dernières années comme les tournois de basket-ball, volley-ball, karaté, et pétanque.
Le secrétariat d'Etat djiboutien à la Jeunesse et aux Sports qui soutient l'organisation de ces tournois sportifs de Ramadan distribue chaque année des tenues et équipements sportifs aux organisateurs des compétitions de football, basket-ball, volley- ball, karaté, et pétanque qui se poursuivent sur une trentaine de sites à Djibouti-ville et cinquante autres dans les régions de l' intérieur.
L'objectif visé par ce biais est de pérenniser ce type d' activités et de permettre de détourner les jeunes des méfaits de la consommation du khat et du tabac.
Dans la capitale djiboutienne, c'est encore la commune de Balbala, gigantesque banlieue qui rafle la mise cette année aussi avec plus de trente tournois sportifs organisés par les jeunes de quartiers durant ce mois sacré de Ramadan.
Le plus populaire de ces tournois se joue au Vème arrondissement de Balbala où une trentaine d'équipes issues de tous les quartiers de la capitale s'affrontent pour remporter la 13ème édition de ce tournoi de football.
Pour Ali Darar, membre du comité de l'association "Sports pour tous" qui organise chaque année ce tournoi de football au Vème arrondissement de Balbala, l'édition de cette année qui rentre dans sa dernière phase à tenu toutes ses promesses.
"Jusqu'à présent, où nous entamons les demies-finale, tous les matchs se sont déroulés dans un climat de fair-play, le beau jeu a primé sur toute autre considération durant toute la compétition, et surtout le public a été encore au rendez-vous en donnant à ce tournoi une toute autre dimension", a-t-il confié à Xinhua.
A Djibouti durant le mois sacré de Ramadan, si le football demeure encore le sport-roi, les Djiboutiens s'adonnent de plus en plus à la pétanque qui rassemble un public passionné sous les réverbères le long des routes.
En effet, la pétanque qui demande très peu de logistique ainsi qu'un espace très réduit, et qui s'avère surtout praticable par toutes les tranches d'âge est incontestablement le sport qui monte le plus à Djibouti, avec un nombre de pratiquant qui ne cesse de croître, selon le secrétariat d'Etat djiboutien aux Sports.
Le Ramadan est également pour beaucoup des Djiboutiens l' occasion de se retrouver dans d'autres compétitions comme les jeux traditionnels de société, ou encore les échecs, le jeu de dames, de scrabble ou de cheval. Fin



Autres titres
Cameroun Paul Chouta, bientôt deux ans de prison pour diffamation 
République Centrafricaine Dialogue républicain: consultations de autorités locales de la ville de Bangui et environs 
Côte D'Ivoire Les cours arrêtés à Bouna du fait de canari maculé de sang et d’oiseau mort devant le bureau du principal 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Djibouti Le domicile du journaliste arrêté perquisitionné, son compte Facebook piraté 
Djibouti Conseil des Ministres : Le compte rendu de la 12ème séance 
Djibouti Djibouti condamne le meurtre du journaliste américain James Foley 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires