Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Djibouti 'Les risques d'un nouvel attentat sont extrêmement réduits', selon les autorités djiboutiennes


Société

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer

Suite à l'attentat suicide qui à frappé le 24 mai dernier un restaurant de Djibouti-ville, le ministère djiboutien des Affaires étrangères a publié lundi un communiqué dans lequel il annonce que les risques d'un nouvel attentat sont extrêmement réduits.

"Après à l'attentat du 24 mai 2014, les autorités djiboutiennes ont diligenté une enquête dont les résultats probants a permis de démanteler le réseau terroriste qui avait pris pour cible le restaurant +La Chaumière+. En dehors des 2 terroristes qui se sont faits explosés, leurs complices ont été identifiés et les forces de sécurité djiboutiennes sont à la recherche de ces individus et pour lesquels des appels à témoins ont été lancés", précise d' emblée le document. Cette même source indique par ailleurs que les mesures de sécurité ont été renforcées aux sites névralgiques de la capitale, des régions de l'intérieur et à la frontière, et qu'aujourd'hui les risques d'un nouvel attentat sont extrêmement réduits mais rappelle toutefois que la vigilance doit être toujours de rigueur.
"Il n'y a pas non plus lieu de dramatiser la situation car toutes les informations obtenues sur cet attentat et les suites des résultats d'enquête convergent vers une conclusion que la sécurité dans l'ensemble du territoire djiboutien n'est pas soumise à une menace imminente", peut-on lire.
"Nous voulons rassurer nos concitoyens et les ressortissants des pays amis qu'il n'y a pas lieu de céder à la panique et à la psychose et de vaquer à leurs occupations normalement", prévient le ministère djiboutien des Affaires étrangères.
Cet attentat qui a coûté la vie à trois personnes et blessé une quinzaine d'autres pour la plupart des militaires occidentaux a été revendiqué par le groupe terroriste somalien Al Shebaab qui dit avoir visé "les croisés" Français et leurs alliés Américains qui disposent des bases militaires à Djibouti dans le cadre de la lutte contre la piraterie et le terrorisme.
Il s'agit du premier attentat terroriste qu'ait connu Djibouti qui participe depuis 2011 à la mission de maintien de paix de l' Union Africaine (AMISOM) avec un contingent de mille hommes basé à Beledweyne, au centre de la Somalie. Fin



Autres titres
Cameroun Paul Chouta, bientôt deux ans de prison pour diffamation 
République Centrafricaine Dialogue républicain: consultations de autorités locales de la ville de Bangui et environs 
Côte D'Ivoire Les cours arrêtés à Bouna du fait de canari maculé de sang et d’oiseau mort devant le bureau du principal 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Djibouti Le domicile du journaliste arrêté perquisitionné, son compte Facebook piraté 
Djibouti Conseil des Ministres : Le compte rendu de la 12ème séance 
Djibouti Djibouti condamne le meurtre du journaliste américain James Foley 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires