Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Le Campus Universitaire Roi Abdullah Bin Abdul Aziz Al Saoud inauguré


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Campus-Universitaire-Roi-Abdullah-Bin-Abdul-Aziz-Al-Saoud-inaugure

La cérémonie s’est déroulée en présence notamment du Président de l’Assemblée Nationale, SEM Seyni Oumarou, du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, du Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar M. H. Hajjar et du Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), M. Youssef Al. Othaimeen. Le Campus universitaire Roi Abdullah des filles, Université Islamique de Say, a été réalisé dans le cadre du Programme Roi Abdullah pour les œuvres humanitaires, pour un coût de 70 millions de dollars soit 35 milliards de FCFA.

Construit sur un terrain de 11 ha, il comprend 35 bâtiments dont cinq facultés pouvant accueillir 2500 étudiantes.
Lors de cette cérémonie, le Président de la République a élevé, à titre posthume, le défunt Roi Abdullah Bin Abdul Aziz Al Saoud, à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre National du Niger.
Feu Abdullah, ancien Roi d’Arabie saoudite, a été tout au long de sa vie, « un acteur magnanime, résolument engagé dans la promotion de la paix, de la compréhension mutuelle et du développement international », a indiqué le Chef de l’Etat.

Son investissement personnel, à travers des impulsions régulières pour le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre le Niger et l’Arabie saoudite, a permis la réalisation d’importants projets et programmes qui ont contribué de façon conséquente, au développement économique et social du Niger, a-t-il ajouté.
Trois autres personnalités, présentes à l’inauguration, ont été décorées par le Président de la République. Il s’agit du Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar M. H. Hajjar, élevé à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre National du Niger, du Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), M. Youssef Al. Othaimeen, élevé à la Dignité de Grand Officier dans l’Ordre National du Niger et de l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger, M. Turki Ben Naj Abdoulkadir Al Ali, qui a été fait Commandeur dans l’Ordre du Mérite du Niger.
L’ancien Président de la BID, Dr. Ahmed Mohamed Ali, a été également décoré de la médaille de Grand Officier dans l’Ordre National du Niger.

A l’issue de cette cérémonie, le Président de la République a dit devant la presse sa joie d’avoir présidé cette cérémonie d’inauguration et a remercié les partenaires (BID, OCI, Fondation du Roi Abdullah…) qui ont rendu possible la réalisation d’un tel investissement.
Ce projet contribue à la réalisation des objectifs du Programme de Renaissance relatif à l’éducation.
« Nous avons beaucoup investi dans ce secteur à tous les niveaux, du préscolaire jusqu’au supérieur. En dix ans, nous avons créé cinq universités, ce qui constitue une contribution forte au développement du système éducatif et en particulier de l’enseignement supérieur surtout en ce qui concerne la scolarisation des jeunes filles », a souligné le Chef de l’Etat.
Cette université est essentiellement consacrée aux jeunes filles, ce qui va dans le sens de la réalisation d’un autre objectif central pour l’avenir du Niger, à savoir l’objectif relatif à la transition démographique, a-t-il expliqué.

Car, pour réaliser cette transition démographique, a-t-il indiqué, il faut maintenir les jeunes filles à l’école le plus longtemps possible, au moins jusqu’à l’âge de 16 ans (pour mettre fin au mariage précoce et aux grossesses précoces qui alimentent la croissance démographique exponentielle dans le pays.)
C’est pourquoi il faut attacher à la question de la maitrise de la croissance démographique, la même importance que la croissance économique, car les deux (croissances), ensemble, permettront au Niger de réduire la pauvreté, d’avoir une forte classe moyenne qui va encore soutenir la croissance et la stabilité économique et politique du pays, a affirmé le Chef de l’Etat.

L'AUTEUR
Présidence


Autres titres
Bénin Tirage au sort des épreuves d'EA et d'EPS pour le CEP 2021: les candidats plancheront en couture, saut en hauteur et le lancer de balle 
Côte D'Ivoire Éducation nationale: la Ministre Mariatou Koné annonce les états généraux de l’école ivoirienne 
Inter 100 millions d'enfants supplémentaires n'auront pas le niveau minimum en lecture à cause de la pandémie 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Protection environementale; reprise de la digue de protection de Lamordé 
Niger La semaine Nationale de Solidarité: l'édition 2021 lancée 
Niger Lancement du programme de réhabilitation de 20 000 ha de terres à Dosso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires